AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Disque du monde-La huitième fille

Aller en bas 
AuteurMessage
Myana Ha
Invité



MessageSujet: Disque du monde-La huitième fille   Mar 28 Fév - 19:06

La huitième fille


La présente histoire parle de magie:ou va t-elle?et,principalement d'ou vient-elle et pourquoi?Mais elle ne prétend pas pour autant répondre à tout ou partie a ses questions.
Peut-être permettre-t-elle,cependant,d'expliquer pourquoi Gandalf ne s'est jamais marié et pourquoi Merlin était un homme.Parce que la présente histoire parle de sexe,mais probablement pas dans le sens athlétique,accrobatique,compter-les jambes-et-divisez-par-deux du terme,àa moin que les personnages n'echappent totalement au controle de l'auteur.Ils en serait serait parfaitement capables.
En tout cas la présente histoire parle surtout d'un monde.
Le voici ouvrez bien les yeux,les effet speciaux sont hors prix(XD).
Une notre grave retentit.Un accord,plutot,profond,vibrant,qui presage une entrée en fanfare de la section des cuivres en l'honneur du cosmos,car la scène a pour cadre l'immensité noire de l'espace ou quelques étoiles scintillent telles les pellicules sur les épaules de Dieu.
Elle apparaît alors,plus grosse que le plus gros,le plus mechament armé des croiseurs stellaire issus de l'imagination d'un réalisteur de film a grand spectacle:une tortue,longue de quinze mille kilomètres.C'est la Grande A'Tuin,l'un des rares astrochéoliens d'un univers ou les chose sont moins que ce qu'elles sont et davantage que ce qu'on croit et elle porte sur sa carapace grêlée de cratères météoritique quatre éléphants géant qui soutiennent a leur tour sur leurs monstrueuses épaules la grande roue circulaire du disque-monde.
A mesure que le monde se déplace,l'oeil en embrasse l'emsemble a la lumiere de son minuscule soleilsoleil en orbite.On distinguedes continents,des archipels,des mer,des désert,des chaines de montagnes et même une toute petite calotte glaciaire.Les habitants d'un tel disque,c'est evident,ne veulent pan entendre parler de théorie globales.Leur monde,bordé d'un océan qui encercle et se deverse perpétuellement dans l'espace en une seule et longue cataracte,est aussi rond et plat que une pizza géologique,moins les anchois
Un tel monde,qui n'existe que parce que les Dieux ne résiste pas a une longue blague,est forcement a un terrain ou la magie peut suivre.
[désolé se passage est un peut compliquer mais nesccesaire a lire ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Chihiro Sa
Professeur de Japonais
Professeur de Japonais
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1061
Age : 30
Localisation : ~ Sur une autre planète ~
Date d'inscription : 03/01/2006

MessageSujet: Re: Disque du monde-La huitième fille   Mar 28 Fév - 22:01

j'adore ^^ c'est vraiment mon genre de lecture en plus ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fee-butterfly.skyblog.com
Myana Ha
Invité



MessageSujet: Re: Disque du monde-La huitième fille   Mer 1 Mar - 19:16

tant mieux bon la suite

Il arriva à pied en plein orange et l'on reconnaissait en lui un mage,d'abord a cause de sa longue cape et des sin bourdon sculpté,mais surtout parce que des gouttes de pluie s'arrêtaient à plusieurs dizaines de centimètres de sa tête pour disparaitre en vapeur.
C'était un nrégion prpoice aux orage,là haut dans les montagnes du Bélier,une region de pics dentelés de forêts épaisse et de vallées fluviales si petites qu'à peine la lumiere du jour en avait-elle atteint le fond qu'il lui fallait dejà repartir.Des lambeaux de nuages s'accrochaient aux pics moins éleves en dessous du sentier de montagne ou dérapait et glissait le mage.Quelque chèvres l'observaient à travers les fentes de leurs paipières,vaguement interessées.Il suffit de peu pour intéressait une une chèvre.
De temp en temp il s'arrêtait et jetait son lourd boudon en l'air.le bâton retomber toujours en indiquant le même direction,alors le mage soupirait,le ramassait et reprenait sa marche dans un bruit de succion.
L'orage se deplaçait autour des collines sur des jambes d'éclaire,hurlant et grondant.
Le mange disparut dans un tournant du sentier,et les chèvres se remirent e leur pature humide.
jusqu'à ce qu'autre chose leur fasse redresser la tête.
Elle se raidirent,les yeux écarquillés,les naseaux palpitants.
c'etait étrange parce que qu'il avait rien sur le sentier.
Mais les chevres le regardèrent quand même passer jusqu'à ce que ce soit hors de vue.
Revenir en haut Aller en bas
Chihiro Sa
Professeur de Japonais
Professeur de Japonais
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1061
Age : 30
Localisation : ~ Sur une autre planète ~
Date d'inscription : 03/01/2006

MessageSujet: Re: Disque du monde-La huitième fille   Jeu 2 Mar - 14:02

j'adore la suite à quand?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fee-butterfly.skyblog.com
Myana Ha
Invité



MessageSujet: Re: Disque du monde-La huitième fille   Jeu 2 Mar - 19:38

^^ il ne reste plus que a taper la suite je le ferait des que j'ai le temp
Revenir en haut Aller en bas
Chihiro Sa
Professeur de Japonais
Professeur de Japonais
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1061
Age : 30
Localisation : ~ Sur une autre planète ~
Date d'inscription : 03/01/2006

MessageSujet: Re: Disque du monde-La huitième fille   Jeu 2 Mar - 19:41

j'attendrai alors ^^ obligé au fait =p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fee-butterfly.skyblog.com
Myana Ha
Invité



MessageSujet: Re: Disque du monde-La huitième fille   Ven 3 Mar - 15:12

Un village se tapissait dans une vallée étroite entre des bois à flanc d’escarpements .Ce n’était pas un grand village,on ne l’aurait pas vu sur une carte des montagnes .On le voyait à peine sur une carte du village.
C’était en fait un de ces localités qui n’existent que pour permettre à des gens d’en être originaires .L’univers en est infesté : village cachés,petites villes balayées par les vents sous des cieux immenses,voire cabanes isolées dans les montagne glaciales,dont l’histoire retient seulement qu’ils ont été le lieu incroyablement ordinaire ou un événement extraordinaire a pris naissance.Souvent il n’y a rien de plus qu’une petite plaque pour signaler que,contre toute vraissemblance gynécoloqique, un personnage très célèbre a vu le jour à mi-hauteur d’un mur.
La brume se recroquevilla entre les maisons lorsque le mage franchit un pont un pont étroit jeté en travers d’une rivière aux eaux grossies et se dirigea vers la forge du village,bien que les deux faits n’avait aucun rapport l’un en vers l’autre .
La brume se serait recroquevillée de toute façon : c’était une brume chevronnée qui avait élevé le recroquevillage au rang des beaux-art.
La forge était pleine de monde , évidamment .Dans une forge,on a l’assurance de trouver un bon feu et quelqu’un à qui parler . Plusieurs villageois se prélassaient dans l’ombre chaleureuse mais ,à l’approche du mage , ils se redresserent sur leur séant , dans l’expectative , et s’efforcèrent de prendre l’air intelligent , pour la plupart sans grand succès .
Le forgeron ne se sentit pas le besoin d’une telle obséquiosité. Il adressa un signe de la tête au mage , mais il s’agissait là d’un salut d’égal à égal,du moin dans l’esprit du forgeron . Après tout , n’importe quel forgeron à peu près compétant possède davabtage que de vagues nation de magie, en tout cas il aime a le croire.
(un peut d'humour ^^)

Le mage s'inclina .Un chat dormait près du foyer se réveilla et l'observa prudemment.
"Comment s'appelle ce village, monsieur ?"demanda le mage
_Trou-d'Ucque,repondit l'autre
_Trou...?
_D'Ucques"répéta le forgeron dont le nom mettait quiconque au defi de lui chercher noise.
Le mage réflechit "Un nom avce une histoire,finit-il par dire, qu'en d'autres circonstances il m'auraiot plu d'entendre. Mais j'aimerais vous entretenir, forgeront,au sujet de votre fils.
_Lequel?"fit l'artisant,et les invités parasites ricanèrent.Le mage sourit.
"Vous avez sept fils,n'est-ce pas?Et vous même êtes un huitiéme fils?"
Le visage du forgeron se figea.Il se tourna vers le villagois
"Bon la pluit s'arrête, dit-il.Foutez le camp, vous autres.Monsieur.."Il regarda le mage ,les sourcils levés.
"Tambour Bilette,fit le mage.
_M'sieur Bilette et moi , on a à causer." Il agita vaguement son marteau vaguement et,un à un, le cou tendu par dessu leurs épaules au cas où le mage accomplirait quelque chose d'in terréssant, les balauds vidèrent les lieux.
(Voila normalement le passage et beaucoup plus long mais je vait le vfaire petit a petit)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Disque du monde-La huitième fille   

Revenir en haut Aller en bas
 
Disque du monde-La huitième fille
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Jeu video] Disque Monde
» Un Monde Parfait
» A ma fille disparue...
» L'institut du monde arabe
» La fille que tout le monde aime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chuugakkou Aka :: Hors Jeux! :: FanFics-
Sauter vers: