AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Por mi amor

Aller en bas 
AuteurMessage
Aoi Saku
Invité



MessageSujet: Por mi amor   Jeu 9 Mar - 0:05

Bon ben voilà un petit one ^^ (one shot: histoire qui tient en un chapitre)

Por mi amor
(pour mon amour)



Syaoran P.O.V:

-Je me souviens maintenant...Tu te rappelle ?
J'avais vu ce concours dans mon hebdo,"poèmes et sentiment"...
Je voulais à tout prix participer à ce concours:
"Faite un poème est peut t'être se retrouvera-t-il dans votre hebdomadaire!
Règlement:Faite un poème parlant de chose triste, qui reflète des sentiment impalpable..."
Oui...Je te l'avais dit mon amour, tu te souviens ?
Syaoran regarda une photo, représentant une jeune femme, au cheveux d'or, ses yeux s'accordant à la lumière du jour. De vue, elle était frêle, fragile, naïve, heureuse...
-Tu m'avais encourager dés que je te l'ai dit!Tu as toujours était à coté de moi, dans mes moments de fatigue, de stresse, de...Tout le temps...
J'ai la nostalgie de l'amour, de tes baiser, de ta passion...Mais tu n'es plus la...
Tu vois, c'est arriver un matin, en allant à l'école, je t'ai un peu taquiner, et de mauvaise humeur, tu es parti de ton coté, vexé...
Syaoran tapa d'un grand coup son poing sur la table.
-Pourquoi, pourquoi...Je te parlais du concours, de mes idées, mais je voyais que tu n'écoutais pas, tu étais ailleurs...Je m'étais vexé, j'étais devenu orgueilleux sans le vouloir, sans le savoir...
Je t'ai taquiné, tu as enfin écouté, mais en écoutant tu croyais que je me moquer de toi, que je le pensais...Tu m'as laissé au croisement, tu es parti à droite, vers la ruelle que je t'avais interdit de traverser...il y avait eu plusieurs viol de jeune fille tué après cet acte...Je t'ai suivit, je voulais t'expliquer...
Tu as fait exprès de me semer. Tu penser que je ne t'aimais plus...
Je t'ais chercher, reniant les cours, tu étais ma priorité pendant ce moment.
Puis je t'ai entendu crié de l'autre coté de la ruelle ou je me trouvé.
Je suis arrivé. Trop tard.
Je t'ais vu, pleine de bleus, du sang coulant en petit filet au bord de tes lèvres...
J'ai courut, mais c'était trop tard, hein ?
Tu ne pleurais pas, souriant même en me voyant.
Tu m'avais dit...
"Alors tu es venu ?Tu ne même plus hein ?Pourquoi tu es la et pas en cour ?"
je t'ai crié que je t'aimais, que rien ne me ferais changer d'avis, qu'il ne fallait pas mourir, pour cette histoire, cette bavure dans une page blanche...
Ensuite, tu m'as dit ces mots, ils m'ont brisé, je ne pouvais te croire...
Ces mots, tu me l'ais à dit, souriante...
"Tu vois Syaoran, la mort c'est une libération, du corps, de l'amende l'esprit..."
J'étais bouleversé. Tu disais des choses pareilles juste avant même le moment de ta mort!
Enfin, tes dernières paroles, les voici:
"Fais ce concours, gagne pour moi, sourit pour mon honneur, pour mon souvenir...Et promet moi, que si je meurt, tu ne pleureras pas, promis ?"
Je t'ai promit, sans en savoir les conséquences...
Tu es morte. Comme ça, comme le vent balaye les feuilles de notre cour.
Je n'ai pas pleuré. J'ai exprimés ma souffrance pas dans des larmes, mais dans la rage, la colère.
Tu te souviens du mur de notre chambre, avec la tapisserie que tu aimais
tant ?
J'ai fait un trou de 10 centimètre de profondeur en y exprimant ma rage.
Pardonne moi. Je ne suis q'un bon à rien.
Je ne sers qu'à semait la terreur et la mort. Les problèmes surtout.
C'est à cause de moi que tu es morte. Je ne peux pas m'excuser, de toute façon, il n'y aura aucun argument pour qu'on m'excuse.
Mon poème, je l'ai finit, tu veut l'entendre ?

"por mi amor"

Je te voyais venir,
Je te voyais dormir,
C'est souvenir,
C'est de l'or,
Por mi amor.

Je t'ai bousculé,
Un peu taquiné,
Je t'aimais,
Tu le savais,
Por mi amor.

Tu m'as quitté,
Tu ne m'as pas demandé,
Si je voulais,
Si je t'aimais,
Por mi amor.

Cette phrase,
Elle est pour toi,
Pour mon amour.

Syaoran Li, homme brisé par un décès.


-Voilà, ça te plait ?
Si je gagne, je ne le saurais pas.
Je m'en contre fou de toutes c'est personne qui se fichent de ma souffrance, qui se fiche de mon histoire!
Syaoran donna un coup de poing rageur en face de lui, dans son "trou de souffrance".il sortit une enveloppe, glissa le poème à l'intérieur et ferma le tout.
-Voilà, c'est bientôt fini, j'aurais bientôt terminé.
il enfila un léger blouson et sortit.

il arriva devant la poste, mis son poème dans la boite, et avança vers la route.
il s'avança, respira, et dit:
-Tu as raison mon amour, la mort n'est pas un châtiment, c'est une libération...
il s'engagea quand une voiture passa.
On entendit des crissement de frein, on vit du sang éclabousser le pare-choc, puis plus rien.
La foule s'amassait, regardant le cadavre, le cadavre d'un homme c'étant suicidé, parce que personne ne comprenait sa souffrance, sa douleur, son martyre...

Fin
Revenir en haut Aller en bas
 
Por mi amor
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Crys et devises
» Evy vous remercie!^^
» Une signature pour Ashley Greene =).
» >
» ? Siesta, amor y ganja ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chuugakkou Aka :: Hors Jeux! :: FanFics-
Sauter vers: