AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il faut toujours se méfier

Aller en bas 
AuteurMessage
Clycide
Invité



MessageSujet: Il faut toujours se méfier   Dim 19 Mar - 20:09

Il faut toujours se méfier...
Prenez gardes à vos âmes, gardez les près de vous


Il était un soir ou une fois, car tout commence ainsi, un voleur du nom de Murthag. C'était un voleur, oui mais d'une espèce plus ou moins terrible que d'autres, c'était un voleur d'âmes, et je vais vous expliquer comment il s'y prenait pour voler :

Il entrait dans une maison, par le toit en déplaçant quelques tuiles méthodiquement, dans l'espace ainsi créé, il s'y introduisait furtivement (car la furtivité était son point fort ainsi que la traîtrise...) d'habitude ou le plus souvent du moins, il arrivait dans un grenier peu éclairé ou même pas du tout, mais cela ne le gênait pas, Murthag était muni d'un sixième sens, qui lui permettait de voir tout, on pourrait même parler de don ou de pouvoir car il pouvait tout voir autant les mensonges que les trésors ou les bonnes idées... Mais la façon de voir qui lui servait le plus est sûrement la vision de chauve-souris, autrement dit : pouvoir voir dans le noir sans problème. Il avançait donc toujours aussi furtivement dans le noir à la recherche d'une sortie quelconque. Aussitôt la sortie trouvée il entrait dans votre maison et il observait, il voyait... Il voyait vos centres d'intérêt, votre être aimé, votre ami le plus cher et le plus important ce qui comptait le plus pour vous que cela soit un animal, un objet ou un être. C'était cela qui l'aidait à vous soustraire l'idée de croire en vous, le désir de vivre bref, il vous soustrait tout ce qui fait de vous un vivant par cette méthode. Il visitait la maison pendant que vous dormiez le plus paisiblement du monde, sans vous doutez de ce qui allait s'accomplir par la faute du fourbe être qui c'était introduit dans votre demeure. Il marchait tranquillement, sans se presser, sans ce méfier, ce qui arriverait cela serait seulement lui qui l'accomplira, il na faisait pas attention, les planches craquaient, les portes grinçaient, et lui impassible surveillait de tout les côtés jusqu'à trouvait ce qu'il cherchait : ce qui comptait le plus pour vous... Si c'était un animal, il lui suffisait de le tuer de la manière la plus sauvage qui soit, pour qu'à votre réveil, vous tombiez dans les pommes, et que vous ne guérissait jamais totalement. Si c'était un objet, il vous le volait et cherchait tout les autres objets de la même sorte et il les détruisait (c'est ainsi qu'il a une immense collection de photos de famille).
Si c'était un être, c'était certes le plus amusant pour lui... Pourquoi ? Il avait plusieurs manières de procéder : l'une de ses méthodes les plus courantes était l'enlèvement puis quand vous (la personne à qui il ôtait ce qui comptait le plus pour elle) prononçait les mots "Je ferais tout ce que vous voudrez !" Il ne tuait pas la personne enlevée et disait au pauvre malheureux (vous) :

- Tu l'aimes ?

- Oui... -C'était ce que vous répondiez la plupart du temps- (Si vous répondiez non, il tuait la personne et au lieu de prendre votre âme il subtilisait celle de l'être non aimé)

- Alors, donne moi ton âme ou je le tue...

- Si c'est que vous voulez...

C'était la que vous faisiez une énorme erreur; Comment alliez vous continuer à aimer sans âme ? Il valait mieux refuser, la personne serait tué, elle garderait son âme et vous aussi, et si vous aimiez vraiment la personne, vous vous tueriez à votre tour et vous seriez réuni vous et l'être aimé pour l'éternité. Mais aucun des mortels n'est assez malin pour comprendre le résonnement...
Une autre méthode consistait à tuer directement la personne, c'était certes moins amusant mais avec cette méthode il subtilisait deux âmes au lieu d'une, je vous explique. Une fois avoir tuer la personne qui comptait le plus pour vous, il l'étalait devant votre lit, et amochait le plus possible l'être qui était vôtre (enfin c'est une façon de parler), vous si vous étiez une femme vous tombiez dans le coma (ou plus rarement dans les pommes, car le spectacle était vraiment plus que terrifiant) et pendant votre sommeil votre âme "s'endormait" elle aussi, et il ne restait plus qu'à la ramasser tranquillement... Cela semble peut-être un peu simplet ou irréel, et c'est pour cela que Murthag, préférait l'autre méthode... Celle de l'enlèvement...


Maintenant, je vais vous dires qui je suis et pourquoi je raconte ceci (qui je le rappelle n'est que pure vérité.) Mon nom est Vol de Corbeaux vous m'avez tous sûrement déjà croisé, que vous soyez morts ou vivants, je vous ai tous déjà croisé que cela soit dans votre présente vie ou dans vos nombreuses vies antérieures, seulement vous ne pouvez vous souvenir car je vous laisse mais idées mais pas mon identité. Vol de Corbeaux est peut-être un nom hors du commun mais pour moi, il est tout ce qu'il y a de plus normal, je suis une guide de vies, à vrai dire je suis la seule. Mais ne croyez pas que je suis un ange gardien ou quelqu'un de cette sorte, moi j'aide seulement à trouver des réponses... Murthag je l'ai aidé il n'y pas si longtemps que ça, avant qu'il parte à la retraite, mais ne soufflez pas de soulagement car un autre être est la pour le remplacer (et à ce que j'ai entendu dire il est encore pire que notre pauvre Murthag) Donc même si je serais là pour vous aider si vous êtes dans le besoin :


C'est ainsi que l'on peut en tirer cette conclusion :
RESTEZ PRUDENTS, ET Méfiez VOUS !
PRENEZ GARDE A VOS ÂMES ET GARDEZ LES LE PLUS PROCHE DE VOUS POSSIBLE !



Traité n°1 à l'usage
D’âmes débutantes
Vol de Corbeaux






Au fait, laissez des commentaires please...
Revenir en haut Aller en bas
 
Il faut toujours se méfier
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Il faut toujours viser la Lune car, en cas d'échec, on atterrit dans les Étoiles. »
» TELLIE R. MCMILLER - «Il faut toujours se méfier de l'eau qui dort.» [100%]
» C'est toujours la lois du plus fort, il faut se battre jusqu'après la mort..
» Avec la crème il faut toujours se permettre un peu d'excès [pv Zach]
» Parce qu'il faut se détendre des fois... [ LEYIA ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chuugakkou Aka :: Hors Jeux! :: FanFics-
Sauter vers: