AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Another keyblade bearer

Aller en bas 
AuteurMessage
Luan Kir
Invité



MessageSujet: Another keyblade bearer   Jeu 21 Sep - 19:44

Petit blabla de Luan à propos de sa fic : J'espère sincèrement que vous lirez cette fanfic. C'est ma première fanfic et elle n'est pas finie, je me demande d'ailleurs si elle finira un jour. Bref, quand je dis " première fanfic ", j'appelle fanfic par rapport à un anime, manga ou jeu-vidéo car je n'ai écrit jusqu'à présent que des textes originaux. Enfin bon, c'est une fanfic sur le jeu vidéo Kingdom Heart, l'histoire se passe entre Kingdom Heart I et II, alors attention gros SPOILERS ! Cela faisait super longtemps que je voulais en écrire une sur ce thème et je l'ai enfin fait, bonne lecture, vous avez à disposition les trois premiers chapitres, voilà pour mon message, bonne lecture ! Ah oui, tous les commentaires et critiques sont les bienvenues ^^
_____________________________________________________________________________


Prologue


Au centre d'une salle circulaire, se trouvaient assis sur un coussin posé sur le sol un garçon. Il avait de courts cheveux blond platine, aux reflets argentés parsemés de petites perles noires. La cape noire qu'il portait cachait le reste de ses habits. Son teint pâle avait quasiment la même couleur que les murs d'une blancheur immaculée qui l'entourait. Il murmurait plusieurs mots, incompréhensible, tandis que ses yeux vert d'eau, fixaient plusieurs bulles qui flottaient tout autour de lui dans lesquelles se déroulaient plusieurs scènes.

Dans la première, une jeune fille était assise sur un petit tabouret. Elle tenait dans ses frêles bras un carnet de croquis. Elle dessinait. Elle se trouvait dans une immense pièce, entièrement blanche sauf le sol d'une couleur violacée. Face à elle, un immense oeuf de la même couleur que le sol était entouré de courbes d'où émanait une douce lueur verte. Elle leva la tête et sourit. Quelqu'un entra dans la salle. Les bandages rouges qui couvraient une grande partie de sa tête laissaient apercevoir son oeil droit, orange. Sa peau était sombre. Il souriait, et présentait un air satisfait tout en regardant l'oeuf. Il se pencha vers la jeune fille simplement pour lui dire : " Namine, retourne dans ta chambre ". Celle-ci hocha la tête, et se leva et sortit de la pièce, prenant avec elle son précieux carnet de croquis. Ses yeux, d'un bleu profond semblable à celui des océans jetèrent un dernier regard à l'oeuf avant qu'elle ne se retourne et parte.

Dans la deuxième, une autre fille, du même âge que la première, se tenait là, debout face aux vagues. Ses yeux bleus srcutait l'horizon. Ses cheveux roux, mi-long, se balançaient au gré de la douce brise qui soufflait. Le soleil avait déjà entamé sa descend. Le ciel rose et orange était à présent strié de nuages blanc sur lesquel s'étendaient orange et jaune. La mer s'étendait tout autour de la petite île. L'eau transparent scintillante laissait voir le sable dorée. La jeune fille attendait quelqu'un. Depuis longtemps certes, mais elle avait encore espoir, il lui avait promis de revenir après tout. Elle se demandait où il était et ce qu'il pouvait bien faire en ce moment. Elle ferma ses yeux pour mieux apprécier la caresse du vent sur son visage. Une main se posa sur son épaule, puis des yeux verts, reflétant joie et malice se trouvèrent juste devant le sien.

" Qu'est-ce que tu fais ici Selphie ? "dit-t-elle. Une voix un peu enfantine, mais joyeuse lui répondit.

" Ca ne se voit pas ? Il est l'heure de repartir petite rêveuse ! Selphie regarda son amie, avant de reprendre, sur un ton plus sérieux, Tu l'attends encore ? Il va revenir au moins ? "

" J'en sûr, après tout, il me l'a promis. "

" En attendant, Kairi, on doit rentrer...tu pourras toujours revenir demain après l'école. " Kairi jeta un dernier regard à l'horizon avant d'ajouter :

" Sûrement...tu as raison, allons-y. "

Selphie partit en courant vers un petit ponton. Elle se retourna vers Kairi, qui vint la rejoindre.

Le regard du garçon parcourut ainsi trois ou quatre bulles. Ses yeux s'attardèrent sur une bulle plus grosse que les autres. Dans celle-ci, une jeune fille, de son âge, était assis dans sa chambre, en train d'écrire, de faire ses devoirs. Il fronça légèrement les sourcils, et fit une mimique plutôt comique, sans le savoir. Se passant la main dans les cheveux, il sourit. Enfin, l'évènement qu'il attendait depuis des semaines allait se réaliser. Il venait de le voir. Il allait enfin la rencontrer. L'autre, ou plutôt, l'une des autres. La seule fille parmi eux. Il se leva avec difficulté. Après tant de temps passé à rester assis pour observer comment allait le monde, enfin, les mondes, ses muscles commençaient à rouiller. Il ferma les yeux, puis réfléchit quelques instants, avant de murmurer quelques paroles et de disparaître, happé par une brume noire.

Il arriva dans un endroit semblable à celui qu'il venait de quitter. Quelqu'un se tenait au centre de la pièce . Un garçon aux cheveux blonds cuivrés teintés de mèches oranges attachés en une couette qui lui tombait derrière les oreilles par un fin élastique dorée. Ses yeux améthyste fixaient le nouveau venu qui s'approcha, et s'abaissa pour le saluer. L'autre lui rendit son geste avant de faire un léger mouvement de tête vers une des bulles, qui montrait la même fille, celle qui travaillait, à la différence qu'elle était à présent accoudée à la fenêtre de sa chambre, regardant au loin. Il hocha la tête, et sourit. Avant de lui chuchoter quelque chose et de lui demander s'il était d'accord avec lui. L'autre d'abord surpris accepta. Alors, les deux disparurent dans une brume noire.


Dernière édition par le Jeu 21 Sep - 19:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Luan Kir
Invité



MessageSujet: Re: Another keyblade bearer   Jeu 21 Sep - 19:45

Key I :Encounter


Le soleil se couchait, laissant peu à peu place à la nuit. Penchée sur le rebord de sa fenêtre, la jeune fille regardait au loin. Ses longs cheveux couleur miel aux multiples reflets dorés, teintés depuis peu de mèches légèrement orangées, étaient attachés par un fin ruban neige et lui retombaient au bas du bassin. Elle portait par dessus un débardeur noir qui moulant ses formes et dévoilait son ventre, une chemise en coton, déboutonnée, d'un bleu azur. Sur son pantalon d'une couleur semblable à celle de sa chemise, elle avait mis une jupe noire, qui s'arrêtait juste au dessus des genoux. Ses yeux bleu-vert furent attirés par des enfants qui jouaient dans la rue, elle les regarda avec envie, avant de soupirer, de fermer la fenêtre et de revenir s'asseoir devant son bureau, ses devoirs. Elle ne voulait pas les faire, elle détester les devoirs, il y en avait toujours trop, jour après jour. Plusieurs fois, elle avait songé à ne pas les faire, mais elle savait ce que arrivait à ces élèves là, et ne tenait pas à faire le test, de peur de décevoir sa mère, son père lui...il n'en saurait jamais rien, vu qu'il avait quitté la maison. Au bout de quelques minutes, elle lâcha son crayon, et regarda le peu qu'elle avait écrit. Ce n'était pas assez, il fallait en faire plus, pourtant elle n'y arrivait pas malgré tout les efforts qu'elle faisait. Bien que la fenêtre soit fermée, elle entendait les cris de joie des gamins. Agacée, et surtout incapable de se concentrer, elle se leva, pour s'allonger sur son lit et regarder le le plafond...quelqu'un l'appelait : il lui semblait avoir entendu son prénom, elle secoua la tête, en se disant qu'elle avait du tout imaginer. Elle ferma ses yeux. Encore cet appel. Cette voix, douce et rassurante qui murmurait son prénom. June.

Elle tombait, enfin c'est l'impression qu'elle avait, car elle n'y voyait, tout autour d'elle était noir, aucune lumière, rien. Il ne faisait pas froid, et pourtant elle frissonnait. Elle avait peur, et pouvait sentir les bonds de son coeur dans sa poitrine. Le temps passait, et la chute n'en finissait plus. June se posait des questions. Où était-elle ? Que faisait-elle ici ? Mais, surtout, si lorsqu'elle ne serait plus en train de tomber, que se passerait-il ? Y avait-il au moins quelque chose en bas, ou était-elle condamnée à tomber dans le vide éternellement ? Après ce qui lui semblait une éternité, elle vit une lumière aveuglante, et ferma les yeux en mettant ses bras devant elle comme pour se protéger.

Lentement, elle ouvrit ses yeux, puis abaissa ses bras. Elle fit un pas en avant, puis releva son pied, l'air surprise. Comment était-elle arriver ici ? Il n'y avait pas deux minutes, elle tombait, et elle ne se souvenait pas s'être poser quelque part. La pénombre régnait, mais une douce lueur l'éclairait. Elle regarda autour d'elle, puis au dessous. Elle se trouvait sur une immense plate-forme circulaire, et la lumière provenait de l'image qui en recouvrait le sol. C'était celle d'un garçon. Ses cheveux était bruns, ses yeux fermés, il semblait endormis. Son corps formait une courbe qui suivait le cercle formé par la plate-forme. Face au garçon se trouvait un autre garçon, celui-ci était de profil. Il possédait de jolis cheveux couleur orge, et des yeux d'un bleu profond qui semblait comme l'expression qu'il avait refléter une immense tristesse. Abandonnant la contemplation de l'image, le jeune fille s'avança vers un escalier. Il descendait dans les ténèbres. Elle hésitait à le prendre, elle ne savait pas où il la mènerait. N'aies pas peur , viens, dit une voix venue de nulle-part. C'était la voix d'un garçon, jeune sûrement, enfin, pas plus vieux qu'elle, encore cette voix. Elle se retourna, mais il n'y avait personne. Elle décida d'emprunter l'escalier mystérieux, de toute façon, elle n'avait pas vraiment le choix.


L'escalier s'enfonçait peu à peu dans l'obscurité. Elle se demandait où il débaucherait. Elle le saurait bientôt. Après plusieurs minutes de marche, elle arriva dans une salle. Tout y était d'une blancheur immaculée. Au centre de la pièce, se trouvait un garçon. Il lui tournait le dos. À son approche, celui-ci se retourna. Il souriait. Ce garçon était le même que celui-ci sur l'image de la plate-forme, sauf que lui était réveillé. Ses yeux avait la même couleur que ceux de l'autre garçon, un bleu tellement profond que l'on avait l'impression de s'y noyer mais magnifique. Il s'approcha d'elle et la salua.

« Salut toi ! Ravi de te rencontrer. » dit-il. Elle sursauta, la même voix que celle qui l'avait invité à venir.

« Où sommes-nous ? » demanda-t-elle. Il montra sa poitrine, avec une main, son coeur plus précisément. Elle ne comprenait pas...comment pourraient-ils être dans le coeur ? Voyant son incompréhension, le jeune garçon reprit la parole.

« Laisses tomber, c'est pas grave, tu comprendras plus tard...peut-être. Au fait, je m'appelle... »

Elle n'entendit pas la fin de la phrase, car elle poussa un cri lorsque plusieurs créatures étranges se détachèrent peu à peu du sol. Elles étaient petites, très petites, elles ne dépassaient pas son genou. Leur peau noire semblait lisse. Elle possédaient des griffes, et de gros yeux jaune, globuleux. Deux antennes s'élevaient sur leur tête. Le jeune garçon les regarda sans s'inquiéter. Une clé apparut dans sa main. Elle vibrait. La jeune fille plissa les yeux. La « clé » en question avait la longueur d'une épée et avait la couleur de l'argent. Le bout par lequel le garçon tenait la clé était séparé en trois branche, une de chaque côté, et une au milieu qui se rejoignaient là où une étoile jaune y était attachée à l'aide d'un cordon. Il la tenait par la branche du milieu. Les branches sur les côtés formaient de petites ailes, et toutes les trois se rassemblaient pour se séparer en deux branches. Sur l'extrémité de la «clé », une des branches formait un coeur, dont une partie était noire et l'autre jaune, soudé par une petite partie, à l'étoile, jaune sur les bords puis passant en dégradé d'un violet pâle à un bleu clair au centre de l'étoile que formait la deuxième branche.

Le jeune garçon courut vers les créatures et après quelques coups réussit à les faire disparaître. Il se tourna ensuite vers la jeune fille et lui sourit à nouveau. Il rigola en voyant que celle-ci le fixait avec de grands yeux. Et lui montra la « clé ».

« Keyblade, dit-il. C'est le nom de cette arme. »

« Où l'as-tu trouvé ? » Une nouvelle fois, il rigola avant de parler.

« Ce n'est pas moi qui l'ai trouvé, c'est elle qui m'a choisit..., il se tut quelques instants puis reprit, c'est une arme unique...enfin presque et la seule efficace contre les noheart. Il jeta un coup d'oeil dans sa direction avant d'ajouter, les noheart, ou sans-coeur, appelles-les comme tu le voudras, mais de toute façon, c'est la même chose sont de petites créatures comme celles que tu viens de voir, il en existe de toutes sortes, mais ceux-ci sont les plus faibles, ils se reconnaissent facilement, ils ont toujours des yeux jaune globuleux, et une peau noire, la plupart ont un symbole en forme de coeur barré. » Elle hocha la tête. Elle avait comprit, mais que venait faire ces noheart ici ? Elle était perdu dans ses pensées lorsque le jeune garçon lui cria attention. Elle vit un de ces noheart, lui courir vers elle à toute vitesse. Par réflexe, elle mit ses mains devant son visage et ferma les yeux.

Elle ne sentit pas de choc. Elle n'ouvrit les yeux que lorsque le garçon lui tapota l'épaule en lui disant que c'était bon. Elle baissa ses bras et regarda tout autour d'elle. Où était-il passé...le noheart ? Elle regarda le garçon. Celui-ci avait l'air amusé. Visiblement, il dut deviner sa question car il montra la main gauche de la jeune fille qui lâcha la keyblade qu'elle tenait lorsqu'elle la vit. La keyblade se téléporta dans sa main. Elle la regardait incrédule.

« Apparemment, la keyblade t'as choisi toi aussi. » Elle le regarda sans comprendre et dit :

« Tu as dit tout à l'heure que la keyblade était unique ! Comment se fait-il que j'en possède une aussi ? »

« Je n'en sais rien, mais comme moi, elle t'a choisie, et c'est ça plus important...je dois te dire autre chose à propos de la keyblade...que les noheart sont attirés par les coeurs, en fait ils prennent possession de coeur des choses, ils volent leur âme, quelque chose comme ça... » Elle le coupa, sur un ton plutôt sec :

« Je vois, mais qu'est-ce que les noheart ont à voir avec la keyblade à part le fait qu'ils se fassent tuer seulement par elle ? » Il sourit.

« Laisses-moi terminer avant de m'interrompre. Les noheart, sont encore plus attirés par la keyblade et le coeur de son porteur que par les autres coeurs, un peu comme si pour eux, notre coeur était le meilleur des babas au rhum. »

June regarda sa keyblade bouche-bée, cela voulait donc dire qu'elle aurait toujours ces noheart sur le dos. Oh non ! En regardant sa keyblade, un détail la frappa, la keyblade du jeune garçon était infiniment plus belle que la sienne, qui n'avait la forme que d'une simple clé. Enfin bon...elle observa le garçon, il portait un short rouge, avec une chaîne, sur laquelle étaient attachées des petites couronnes en argent, un débardeur rouge, moulant, des gants blancs, une veste, à manches courtes noire et blanche, ainsi que des chaussures...des baskets jaunes et noires, sa keyblade, elle...elle...elle avait disparu. Elle lui demanda où elle était passée. Celui-ci répondit en souriant :

« C'est très simple, regarde. »
Il fit légèrement tourner son poignet et sa keyblade apparut Il refit le même mouvement et celle-ci disparut. Elle fit de même, et constata que ça marchait. C'était pratique.

« Ah oui ! La keyblade apparaît toute seule lorsque des noheart sont dans les environs, et dans ces cas là, elle ne disparaît pas tant que les noheart n'ont pas disparut. »ajouta-il.
Elle hocha la tête puis dit :

« Je ne me suis pas présentée, je suis June, et toi ? »

« Je m'appelle... »
Revenir en haut Aller en bas
Luan Kir
Invité



MessageSujet: Re: Another keyblade bearer   Jeu 21 Sep - 19:45

Key II : Keras et Seth


June se réveilla en sursaut. Elle regarda tout autour d'elle. Elle était revenue dans sa chambre. Le garçon avait disparu. Était-ce un rêve ? Non, elle ne le pensait pas ainsi. C'était trop réel pour en être un, il n'y avait qu'un moyen de le savoir. Elle fit tourner son poignet, et comme elle s'y attendait, la keyblade apparut dans sa main. Elle la fit disparaître avant de se lever, et de se diriger vers la fenêtre. Il faisait nuit. Le soleil avait donc depuis longtemps céder sa place à la lune. Elle regarda sa montre, qui indiquait, une heure. Elle avait donc passer tant de temps là-bas. Elle repensa au garçon. Elle ne connaissait même pas son nom. Enfin, elle bailla, se coucha sur son lit, et s'y endormit, toute habillée.

Elle s'éveilla lentement. Ses paupières s'ouvrirent. Elle n'était pas chez elle ! Tout avait disparu pour être remplacer par autre chose, son lit par exemple n'était plus qu'une grande mais simple caisse en bois, sur laquelle elle était allongée. Elle se trouvait dans une petite rue étroite bloquée à un bout par une palissade en bois, dans laquelle se trouvait un trou. Le sol recouvert de pavé de pierres beiges et les murs fait dans la même matière, gris de couleur lui faisaient penser à un jeu vidéo, ou au Moyen Âge. Elle sauta au bas de sa caisse et sortit de la rue. Celle-ci donnait sur une autre rue, plus grande. Des escaliers menaient à une grande place, entourée par une taverne et des boutiques. Il y avait pas mal de monde, et chacun semblait se connaître un minimum. L'atmosphère était agréable. S'y trouvait aussi face à June une immense porte en bois. À gauche de cette porte, une autre porte semblable en tous point à la première. Elle décida de l'emprunter. Traversant la grande place, elle ouvrit un battant de la porte, avec un peu de mal, c'était lourd puis disparut derrière.

La porte menait à une petite allée. Tout autour de June était sombre. Contrairement à l'endroit où elle se trouvait quelques secondes auparavant, ici, le silence régnait en maître absolu. Elle s'avança, lorsqu'elle entendit un cri. Au même moment, sa keyblade apparut dans sa main. Elle regarda autour d'elle, cherchant le ou les noheart des yeux. Le cri se rapprochait, et pourtant elle ne voyait rien. Elle ressentit alors une douleur vive dans son dos et s'écroula lourdement sur le sol assommée. Lorsqu'elle ouvrit les yeux, elle était assise adossée contre un mur. Sa keyblade avait disparu. Elle leva les yeux. Un garçon se tenait juste devant elle. Il avait de courts cheveux blond platine, un brin en bataille comme s'il ne les avait jamais coiffés, ce qui était d'ailleurs vrai, parsemés de petites perles noires, luisantes. Son teint blanchâtre lui rappelait la couleur de l'ivoire, et ses yeux...ses yeux vert d'eau lui faisaient un effet bizarre. Il portait un tee-shirt noir à manches courtes, dont les bords était décoré de plusieurs fils argentés et un short de la même couleur que son haut. Il avait sur les bras des protèges coudes noirs et des mitaines de la même couleur. Il devait vraiment avoir une obsession avec le noir.

« Eh...la porteuse de la keyblade s'est réveillé. »cria-il à un autre garçon que June n'avait pas remarqué. Celui-ci lui tournait le dos. Il avait des cheveux blonds cuivrés semblant roux, teintés de mèches oranges attachés en une queue de cheval qui lui retombaient derrière les oreilles. Il se retourna vivement pour prendre la parole :

« Arrêtes de l'appeler comme çà ! Elle ne peut pas en être une ! C'est une fille ! » June sentit la colère lui monter au nez.

« Je peux t'entendre tu sais ! »puis elle murmura pour elle-même : « Sexiste ! »Il dut l'entendre car ses yeux améthystes lui jetèrent un regard noir avant de reprendre la parole : « C'est une fille ! Eh Keras, as-tu déjà vu une fille posséder une keyblade ! C'est insensé, pourquoi la keyblade aurait choisi une fille... »Keras le coupa dans sa phrase.

« Oui j'ai déjà vu une fille posséder une keyblade, et la voici devant toi, regarde ! »Keras montra June avec sa main.

« Au fait, vous êtes qui vous ?! Et qu'est-ce que vous faîtes ici ? »demanda June en les regardant d'un air mauvais.

« Ah oui, désolé, nous ne nous sommes pas présenter. Je suis Keras, et lui là-bas, c'est Seth, dit-il en montrant le garçon à la queue de cheval. Ah...pour répondre à ton autre question, Seth t'es tombé dessus tout à l'heure, il avait un noheart derrière toi... »

« Tu pourrais t'excuser ! »fit June énervée

« Pourquoi je le ferai ? J'aurais très bien pu ne pas réagir et te laisser en plan ! »répondit sèchement Seth. June enrageait. Seth ne l'aimait pas, ça se sentait. Elle allait partir, et de toutes façons, elle avait autre chose de mieux à faire que de discuter avec ces garçons, même s'ils avaient l'air de bien connaître l'endroit. Elle tourna les talons puis dit :

« Bon, je n'ai plus rien à faire ici, je m'en vais ! »Keras attrapa son poignet.

« Attends, tu ne peux pas rester seule ! C'est trop dangereux ! »

« Laisses Keras ! On a pas besoin de quelqu'un comme Elle ! »Seth jeta un regard mauvais à June qui se retourna.

« Tu dois nous faire confiance ! Restes... »Keras soupira

« Bon d'accord... »dit June en jetant un regard victorieux à Seth qui l'ignora.

« J'imagine que je te dois des explications... »dit Keras en se passant la main dans les cheveux.

« Pour les noheart ? Je sais déjà...on me l'a déjà dit. »Keras sembla surpris, s'interrogeant sur qui pouvait bien lui avoir expliquer tout cela. Riku peut-être ? Non, il ne l'avait pas encore rencontrer, Sora ? C'était peu probable, cela faisait assez longtemps depuis sa disparition, et de toute façon, il se trouvait actuellement entre ses mains. Keras demanda alors :

« Et pour Sora, tu sais ? »

« Partons, ce n'est pas un endroit pour discuter ! »intervient Seth. Keras hocha la tête. Seth s'éloigna alors. Keras fit signe à June de la suivre. Il traversèrent une immense place, puis montèrent des escaliers jusqu'à arriver devant une porte que Seth ouvrit. Les trois entrèrent.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Another keyblade bearer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Another keyblade bearer
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Carnet de Sora, élu de la keyblade et recrue des Ténèbres
» Kane Vs John Morrison
» Débriefing Mesnil en 3000
» MATCH 7 - Kane vs ADR
» Sora ~ Le Porteur de la Keyblade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chuugakkou Aka :: Hors Jeux! :: FanFics-
Sauter vers: