AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Will Of The Heart

Aller en bas 
AuteurMessage
Meiko Harada
| Grand Manitou | Un putain de lapin
| Grand Manitou | Un putain de lapin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 670
Age : 30
Date d'inscription : 14/02/2006

Profil
Age: 16ans
Physique: Yeux marron, cheveux brun, poitrine dans la norme, taille fille, petite mais décolté plongeant !
Caractère: ??? A vous de tater le terrain.

MessageSujet: Will Of The Heart   Jeu 26 Oct - 17:55

Attention ! Rating...

Alors voila, ce truc (je n'ose pas encore nommer ça fic...) a été écrit y'a un bon bout de temps, assez pour que j'me moque moi-même de ce qu'avant je consdéré comme réussis. C'est assez spécial, et violent, ce n'est pas que ce gore, ce n'est pas qu'on se fasse frapper, mais la violence mentale et surtout la pression est toujours là. Le thème de la fic est plus que discutable aussi. Enfin moi quand j'ai écrit je me suis surprise des mots que j'employais, c'est glauque et macabre, mélodramatique et morbide, enfin tout ça quoi, je mettrais cette fic en PG - 13 voir PG - 15

Maintenant, c'est à vous de voir, et puis laissez-moi vos impressions, que je puisse voir comment l'améliorer.

Will Of The Heart

~* Alors elle fait le plus vieux metier du monde *~
~* Alors elle fait de son mieux l'amour de trente secondes *~
(L'amour de trente seconde - Marc Lavoine)

C’est bizarre… Quand on croit toujours bien faire, les autres prennent toujours le seul défaut de cette chose qu’on avait mis tant de temps à faire… Mais là c’est encore plus étrange, je n’ai rien fait de bien, je n’ai rien fait de mal, et pourtant elle m’en veux… Elle me haï, je ne sais pas pourquoi…

« - Lâche-moi !
- Non ! Et tu vas la fermer !
- Mais.. je ne veux pas…
- Ta gueule »

C’est étrange, quand on se sent aimer, c’est l’inverse…J’ai toujours pensé qu’elle m’aimait… Moi, et les autres, eux, ils l’avaient comprise avant, bien avant moi… J’ai tellement honte en ce moment…

Quand on en a marre de tout, on veut mourir… Quand on croit qu’on a plus de raison de vivre, on veut mourir… Quand les gens nous haïssent, on veut mourir... Je n’ai jamais compris le système du suicide, je n’ai jamais compris pourquoi maman avait fait ça. Je n’ai jamais compris pour "il" l’avait fait, et je ne comprendrais sûrement jamais. Mais qu’importe maintenant ? Elle est là, face à moi, avec ce regard de haine… Ce regard qui me pousse à la soumission totale… ce regard qui me statufie…

Je me demande pourquoi elle me fait ça… Pourquoi moi et pas elle ? Pourquoi moi et pas les autres ? Je ne saurais sans doute jamais… De toute manière dans ce genre de situation, on est obligé de se sentir en seule victime, je le sais, incapable de me défendre, incapable de lui dire non, incapable de tout…de toute manière après ça, je jure de ne plus rester ici…

Elle et son regard perçant, c’est pas comme si j’avais pas l’habitude, c’est toujours pareil, mais la c’est le paroxysme de la colère qui la ronge. Depuis le début cette relation dure comme ça, ce regard, ses mains, ses gestes ! Je ne veux pas ! Par pitié… lâche-moi !

Elle ne comprend pas, elle ne veut pas. Je ne comprends pas, je ne peux pas…On est si différente, mais notre façon de penser est la même… Dans l’univers tout le monde pense pareil, quand on a faim, on mange, quand on a soif on boit, et quand on est traumatisé, on se suicide, on fonctionne tous pareils…

« - Arrête je t’en prie !
- Laisse toi faire bon sang !
- Mais…
- LA FERME ! »

Ce sadisme qui règne en elle est hallucinant. Je le sens, ses mains qui s’immiscent dans mon dos le griffant de toute part, ces baisers enflammés qui me laisse un goût d’horreur dans la bouche, des coups de reins trop forts pour me laisser tenir debout, et sa haine dans les yeux qui ne disent qu’une chose « tu es là… fais-le ! » Elle a fait de moi une poupée de chair et de sang, une poupée qu’elle rêve d’éventrer, de faire saigner, de faire souffrir…

Souffrir pour elle ? Non… Souffrir pour supporter son amour peut-être… Ne pas être seule, ne pas se sentir désarmée quand les autres nous montrent du doigt… Voilà, je suis une lâche ! Une femme qui pleure en silence du mal qu’on lui fait subir en ce moment ! Mais que faire ? Elle s’immisce dans mon inconscient, dans une partie de mon âme que je veux refouler, dans ma tête pour me torturer… Elle me veut, entière, à sa merci, et elle m’a, en morceau, à sa merci…

Si seulement mes jambes pouvaient encore me porter ! Si seulement mon cœur pouvait cesser de danser cette valse incessante qu’est celle de la peur, si seulement mes yeux pouvaient noyer leurs larmes dans le plus profond de mon âme, si seulement mes mains pouvaient supporter sa force virulente, et si seulement mon corps pouvait réagir à ses attaques… Je m’enfuirais…

Sa langue s’introduit dans mon moi profond, dans le moi qui ne veux qu’être libre… Pourquoi je n’ai pas mon propre libre-arbitre comme elle ? Pourquoi je me sens si mal à l’idée qu’elle arrête… Je me sentirais trop sale sûrement ?

« - Mais pourquoi ?
- La ferme et laisse ! Cherche pas !
- Mais…
- Connasse tu vas te taire oui ? »

Sur cette phrase, elle accentue sa prise sur mon âme, elle l’a toujours accentué, depuis ce jour, où il est mort, où je me suis laissée aller, où j’ai fini ave celle… Je ne comprends pas pourquoi je n’arrive pas a défaire cette prise sur mon âme, pourquoi ce poids sur mon cœur ne s’allégit pas ? Je veux pas ! Je veux pas ! Je veux pas !

Ce mal être qui m’emprisonne, je la vois éternellement, m’enlaçant tendrement, puis me giflant, griffant et autre torture… Elle est comme l’air, elle pénètre en moi, et ressort en ayant laissée une trace, et reviendra, toujours, toujours, toujours…
Son emprise sur moi est si forte que je peux la toucher, palpable comme l’eau trouble que mon esprit devient, il obéit, il lui obéit, à elle et non à moi, et moi je me regarde faire, me dégoûtant toujours plus de cette chose que je suis, cette chose qui se laisse faire sans rien dire…


Je pensais avoir une volonté d’acier, elle l’a brisé, je pensais avoir une volonté morale qui ne se lasserait jamais, elle l’a épuisé, je pensais avoir une volonté caché, elle l’a trouvé, je pensais avoir une volonté propre, elle me l’a volé... Je n’ai plus rien, sauf mon corps tremblant qui va lui appartenir dans les secondes à venir.

Je me refuse à lui laisser la dernière volonté vitale qu’il me reste, mais je la sens, ses ongles acérés mélangés à d’étranges caresses ourlées de haine, me prenant ma vie petit à petit, me prenant mon corps petit à petit…La douleur s’éveille en moi, jouant un rythme semblable à celui que sa langue vermeille joue dans ma bouche… je ne peux vivre avec ça, juste survivre à ça…

Je ne pensais pas qu’elle m’utiliserait pour assouvir ce rêve que je ne connais pas, pour faire de moi une vengeance sur une erreur inconnue. Dans le silence qui règne, l’éloquence est pourtant claire, je voudrais mourir plutôt que de franchir les barrières du plaisir assassin qui la consume.

Comme dans un rêve où la mort n’est que la seule issue, je sens ses coups de reins qui réchauffe les miens… Je me fais honte, je me procure la nausée comme pour elle, nos corps scindés sont maintenant étroitement reliés, par cette déchirure qu’elle a provoqué dans mon corps et mon esprit, l’amour et la haine ces deux sentiments ennemis, qui parcoure mon échine, entre le dégoût et le plaisir, je me fends, je me débats, rien à faire, je suis faible, écœurante, dégoûtante…

« - Je t’en supplie..
- La ferme ! »

Un sentiment entre le dégoût et l’envie, qui cintre mon corps à son étreinte de mort, qui me faire subir souffrance et plaisir…

« - Pourquoi ?
- Ta gueule ! »

Je m’enivre de cette chaleur étroite, tout en vomissant toute once de plaisir, sans aucune pudeur je crie au désespoir à qui veut me croire… Je supplie l’existence de dieu pour que tout s’arrête, et pourtant je veux que la chaleur qui s’offre langoureusement à mon corps continue…

Partagée entre la douleur et la chaleur, je veux me séparer d’elle, comme une ombre qui se détache de son maître, je veux rejoindre la pale lumière qui est dans le sombre extérieur de la nuit… La nuit des ténèbres, les ténèbres de mon cœur, des cœurs enlacés, enlacés dans les bras de la mort…

Le simple fait d’évoquer ma présence la rend rageuse, et là, elle m’a prise, mon seul réceptacle de vie, mon corps seul et froid et mon âme chaude et indécise, se délectant d’avance au spectacle qu’elle me fera subir, avant de me laisser en vie…

Réduite au silence par une simple gifle, réduite à une poupée de chiffons par un simple acte, réduite au néant par la peur qui me cintre le ventre…

Entre la peur et le plaisir, je reste inerte à subir son fantasme assassin et malsain, qui me laisse interdite à toute ouverture sur ma propre existence…

Battue, réduite, oubliée, cintrée, scindée, noyée, déchirée.
Flot tumultueux de ma souffrance, qui s’effile, s’enchaîne, et se durcit.

Je te déteste !!! Tu me hais ? Non je ne veux pas… laisse-moi libre…
Son être me haï, je haïs mon être, et les deux ne forment qu’un dans une danse sanglante…

_________________
[ A vous de faire croire, Messieurs, que je serais munie d'un coeur. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meiko Harada
| Grand Manitou | Un putain de lapin
| Grand Manitou | Un putain de lapin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 670
Age : 30
Date d'inscription : 14/02/2006

Profil
Age: 16ans
Physique: Yeux marron, cheveux brun, poitrine dans la norme, taille fille, petite mais décolté plongeant !
Caractère: ??? A vous de tater le terrain.

MessageSujet: Re: Will Of The Heart   Dim 5 Nov - 23:16

[ Bouh T-T Personne veux lire T-T ]

_________________
[ A vous de faire croire, Messieurs, que je serais munie d'un coeur. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itsuki Makoto
| Admin | ##Song@CA.com
| Admin | ##Song@CA.com
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1028
Age : 28
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 28/01/2006

Profil
Age: 20 ans
Physique: Beau, ténébreux, perspicace et j'en passe. L'homme parfait ? Sûrement pas
Caractère: Solitaire, assez froid les rares fois qu'il répond, souvent dans un autre monde comme si plus rien ne pouvait l'atteindre

MessageSujet: Re: Will Of The Heart   Lun 6 Nov - 19:20

C'est assez spéciale, je l'ai lu qu'une fois, mais ça me suffit pour voir que c'est un bon texte, en tout cas mowa je l'aime bien ainsi ... ^^ Pour mowa tu n'as rien à mettre de plus.

Tout simplement bravo !!! ^^

_________________
[ :##@ My Book @##: ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://internat-kyari.virtuaboard.com/forum.htm
Hisako Hondô
...:: Combattante du virus du flood ::...
...:: Combattante du virus du flood ::...
avatar

Masculin
Nombre de messages : 368
Age : 26
Localisation : Si, un jour, vous croisez son regard, vous le saurez peut-être véritablement.
Date d'inscription : 22/01/2006

Profil
Age: Douze ans
Physique: Très petit pour son âge, frêle. Une tignasse blonde lui sert de cheveux, ses yeux sont d'un bleu indéterminé.
Caractère: Perdu dans une haine contre laquelle il se bat désespérément.

MessageSujet: Re: Will Of The Heart   Lun 6 Nov - 21:57

Désolée, je n'avais pas vu ce texte...

Un truc ridicule, qui ne vaut même pas la peine d'être appelé fic ? Non.

Dans ces mots sont éjectés des flots de souffrances... L'on se mélange dans les deux filles, l'on ne comprend plus rien, l'on est mélangé... On ressoit des coups de toute part, des mots douloureux...

Un texte que j'aime beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sera.darkbb.com/
Minami Yamato
| Admin | Idole le jour, Tueur la nuit. Rien que ca..
| Admin |  Idole le jour, Tueur la nuit. Rien que ca..
avatar

Masculin
Nombre de messages : 476
Age : 27
Localisation : Somewhere I belong!
Date d'inscription : 09/06/2006

Profil
Age: 18
Physique:
Caractère: aimable, plutôt sympa. Blazé des filles superficielles! Plutôt social.. Ne lui laissez pas la chance de vous haïr, vous seriez mort.

MessageSujet: Re: Will Of The Heart   Jeu 7 Déc - 11:14

... Un peu dur comme texte non? On peut dire que c'est pas mal... mais j'ai peur que ce soit bien trop confus. Le seul fait de mettre deux personnages sans vraiment les distinguait (comme la dit Hisako avec les deux femmes) est assez... étrange. Mais c'est interessant et sympa a lire. Continue 09

_________________


Pensez vous avoir une chance..?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Will Of The Heart   

Revenir en haut Aller en bas
 
Will Of The Heart
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» The way of the heart.
» Total eclipse of the heart ? Pete (terminé)
» Grimoire Heart
» SOMETIMES I FEEL MY HEART WILL OVERFLOW ? le 30/03 vers 01h58

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chuugakkou Aka :: Hors Jeux! :: FanFics-
Sauter vers: