AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Reflets...

Aller en bas 
AuteurMessage
Misa Nayame
[ Rose Ensanglantée ]
[ Rose Ensanglantée ]
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13
Age : 28
Localisation : Je serais toujours là où l'on me cherche...
Date d'inscription : 08/04/2007

Profil
Age: 16 ans
Physique: Demoiselle toujours aussi noire, toujours plus changeante...
Caractère: Rose sanglante, aux épines multiples...

MessageSujet: Reflets...   Mar 10 Avr - 22:41

Le soleil disparaissait derrière l'horizon, teintant le ciel de couleurs chaleureuses, rosées et orangées. Le lac avait capturé son image, la refletant sur ses eaux ondulantes... Ces couleurs faisaient donc du paysage un magnifique tableau... Trop banal au goût de Misa. Un coucher de soleil, le truc le plus habituel au monde... Mais encore ? Une sérénade d'amour ? Les violons et le couple d'amoureux, enlacé, sur lequel la japonaise aurait bien craché dessus...

La demoiselle venait d'arriver, et ne pouvait déja pas supporter cette sentation qui s'était épris d'elle, sentiment de ne rien pouvoir faire, d'être enfermée... L'ennui... Elle était prise par un ennui naissant en elle, douloureux reflet de la réalité dans cette endroit, de sa nouvelle vie... Cet établissement semblait aussi interessant qu'un... il n'y avait même pas de comparatif... De plus, les élèves n'était pas le moins du monde digne d'attention, à ce qu'elle avait pu rapidement apercevoir dans les couloirs... Manque de chance, Misa était de celles qui ont une intuition fiable. Aussi, ce n'est pas l'idée de voir un tel spectable qui l'avait fait venir ici, mais plutôt par envie de sortir dehors, au lieu de rester cloîtrée à l'interieur, sans autre activité que de regarder les gens passer... Elle était donc descendue, puis elle était sortie dehors, dans l'espoir qu'elle croyais vain d'avance, de rencontrer quelqu'un d'interessant. A la vue de cette étendue d'eau, elle s'était contenté de soupirer, et s'en était approché.

Désormais, Misa était assise là, au bord, à observer les subtiles ondulations de l'eau sombre... Rien qu'a la regarder, la demoiselle avait envie de se laisser tomber dans ce puit infini... Avec ses vetêments noirs, elle y passerait inapercu... Débardeur, petite jupe, bottes, jusqu'au fin trait qui soulignait ses yeux, elle serait l'obscurité dans cet oubli... Cependant, elle n'avait pas que ca à faire, que de se noyer et de crever bêtement, comme une adolescente de son âge déprimée parce que son petit copain l'a quitté... Dommage pour les futurs personnes qu'elle croisera, sans doutes... Se laissant aller, elle s'allongea sur le bord de l'eau, ses bras soutenant sa tête, son regard porté sur le ciel, en flamme, incendie ravageur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alteriell.forumactif.fr
Makoto Yoshida
- Richou à ses heures perdues -
- Richou à ses heures perdues -
avatar

Masculin
Nombre de messages : 100
Age : 28
Localisation : Nulle part...
Date d'inscription : 02/09/2006

Profil
Age: 19 ans
Physique: Un mâle brun de 175cm et de 54kg... sa fierté est particulièrement située au niveau de ses yeux formés d'une couleur bleue et verte éclatante. En revanche, sa musculature est peu développée.
Caractère: Parfois mélancolique et silencieux, sa sympathie, son respect et sa patience en font de lui une personne agréable à l'écoute. Aime dessiner, mais sa passion réside dans les épées et tout ce qui tourne autour des armes blanches. Dans le cas contraire, déteste les armes à feu et n'en n'a jamais utilisé une au point de trouver cette action déloyale.

MessageSujet: Re: Reflets...   Sam 14 Avr - 13:45

Le jour était en forme. Après avoir acquis la clé de sa chambre de dortoir le matin, Kenta avait passé la journée à flaner à tous les endroits. D'abord, il pût bénéficier d'un repas copieux au réfectoire. Il avait mangé seul ce jour-là, parce qu'il avait l'habitude d'être solitaire par moments. Au besoin de réfléchir au calme, il avait conscience qu'il devait réaliser plusieurs actions mais lesquels... il n'avait pas encore trouvé la réponse. Peut-être voulait il améliorer ses relations avec les autres personnes de l'établissement, et plus précisément avec des femmes ? il est vrai qu'il ne parlait pas beaucoup, et se faisait très discret dans le monde extérieur. Certes, il pouvait fréquenter et parler avec des garçons, mais pour ce qui conçernait la gent féminine, il se trouvait dans une situation complexe. Il ne comprend pas pourquoi il avait ce blocage avec les femmes, d'ou sa grande timidité. Mais pour une fois, il avait surmonté ce problème. Après s'être bien remplie l'estomac, il prit un bon bol d'air frais à l'intérieur du parc. Vêtu d'un blouson en jean et d'un jean, il avait marché un peu sur le chemin de graviers, les mains dans les poches. Il avait encore pensé à des choses auquel il n'en parlait pas. Dans le grand espace de verdure, les derniers bourgeons des cerisiers avaient fleuri, laissant apparaître les pétales blancs et rosés qui embellissaient les arbres. L'endroit était vraiment d'une beauté rare ou toutes les couleurs s'étaient réunis à un même et seul endroit. Le jeune homme observait souvent la multitude de couples qui y régnait. Certains préféraient se caresser mutuellement allongés dans l'herbe fraiche, d'autres assis sur des bancs, mains dans la main ou même voir s'embrasser fougeusement avec passion. L'amour aussi, c'était une belle chose, mais cela ne l'intéréssa pas plus que les autres. Le soleil brillait de toute ses forces, lorsqu'il décida de s'asseoir à l'ombre d'un pommier. Il y régnait une atmosphère agréable. Ici, les oiseaux n'étaient pas aussi farouches que d'habitude. Souvent, ils venaient s'approcher de l'être humain sans aucun signe de crainte, ce qui était plutôt étrange pour des animaux sauvages. Posés sur les épaules ou dans les cheveux des personnes, le gazouillement habituel se fit entendre. Kenta avait trouvé lui aussi la compagnie d'un petit rouge-gorge perché sur le bout de son doigt, qui venait piailler à forte joie. Par chance, il avait gardé un morceau de pain dans son sac, le sortit, en arracha quelques miettes pour les donner à la petite créature qui attendait patiemment. De plusieurs coups de bec, l'animal empoigna les morceaux pour les avaler un par un, et en signe de reconnaissance avait chanté une douce berceuse, puis finit par prendre son envol, disparaissant dans le plus profond des cieux. Une bonne action de charité offerte à la nature, il resta planté là un moment, les deux mains soutenant sa tête, confortablement installé sur le tronc de l'arbre, tuant le temps à regarder le monde qui l'entourait. Ses paupières étaient devenues plus lourdes à présent, et le sommeil le gagna de force. Un grand besoin de repos, il en avait besoin. Hier soir, il avait dû passé une nuit blanche, faute d'une grève qui avait fermé l'établissement. Privé de réservations pour les dortoirs, il fut jeté dans la rue. Par chance, il avait gardé quelques économies sur lui pour manger à sa faim dans un petit restaurant de quartier, mais ce n'était plus assez suffisant pour se payer une chambre d'hôtel pour la nuit. Du coup, pas question de dormir dans les poubelles, il avait passé la matinée à rester éveillé en fouillant quelques magasins encore libres au coeur de la cité, en attente de la nouvelle ouverture du collège. Il s'était lacher. Sa vue était plus trouble... le bruit étouffait désormais se transformant en un écho, il ne voyait plus rien de ce qui se passait autour de lui, il n'était pas malade pourtant, aucune fièvre... et puis plus rien, le trou noir.

Quand il ouvrit les yeux, le soleil s'était déja couché derrière l'horizon, ou du moins presque. Le parc était désormais presque vide, à part deux personnes qui discutaient près de la fontaine au centre de la place. Il ne sait pas combien de temps il avait dormi... au moins 5 heure facile. Dans son sommeil, il avait le pressentiment d'avoir vécu un rêve plutôt étrange, mais il ne s'en souvient plus, tout était flou dans sa tête. A peine réveillé, il se leva difficilement, se frottant les paupières. Sa démarche de traviole était d'autant plus bizarroîde, qu'il s'était dirigé vers le sens inverse qui menait du côté du lac sans le vouloir.

« Mais... je suis bête, je dors ou quoi moi ? » se dit t'il en plaquant sa main sur son front dans un geste de déblité.

Puisque il était au lac, il eut l'idée de se rafraichir un peu pour se sortir de son brouillard. En descendant la pente d'herbe, il s'agenouilla au bord de l'eau, puis tendit les mains pour mouiller son visage. Le liquide fût suffisament froid pour le réveiller entièrement. A présent, il se sentait beaucoup mieux. Sa vue nette constata que l'endroit était lui aussi désert. A quelques mètre de lui, une jeune fille seulement, aux habits sombre, se trouvait allongée à côté des flots minuscules de l'eau. Son visage était triste mais à la fois rêveur dirigé vers le ciel. Ne voulant pas la déranger plus, Kenta partit discrètement... mais en s'arrêtant un instant, il avait pensé dans la journée à vouloir améliorer ses relations féminines. Non, ce geste n'était pas correct. Sa timidité devait cesser. Prestement, il se retourna n'ayant plus aucune crainte de ce qui l'allait affronter. Il s'approcha d'elle, sans connaître toute réaction qu'elle en tirerait.

« Heu... salut, je m'appelle Kenta Nakashima, je suis élève de 7°année ici, et... et vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misa Nayame
[ Rose Ensanglantée ]
[ Rose Ensanglantée ]
avatar

Féminin
Nombre de messages : 13
Age : 28
Localisation : Je serais toujours là où l'on me cherche...
Date d'inscription : 08/04/2007

Profil
Age: 16 ans
Physique: Demoiselle toujours aussi noire, toujours plus changeante...
Caractère: Rose sanglante, aux épines multiples...

MessageSujet: Re: Reflets...   Sam 14 Avr - 19:03

Mais Misa avait bien eu le temps d'être traversée par de nombreuses pensées. Celle de son père, par exemple, qu'elle avait chassé en vitesse. Que venait-il faire dans son esprit ? Elle n'avait plus à penser à lui. La seule chose de bien chez cet homme était qu'il avait été riche, et qu'il avait tout légué à sa fille unique, soit Misa. C'était surement... Oui, la seule chose de pratique dans le fait d'avoir un père. Ses yeux fixés sur le ciel enfammé avaient finis par se fermer doucement, comme bercée par une mélodie qu'elle seule connaissait, qu'elle seule pouvait comprendre. Pour les autres, elle n'aurait eu aucun sens... Un rire résonna à ses oreilles. Des mots d'amour. Un autre rire. Un soupir, qui provient de Misa cette fois-ci. Un couple d'amoureux la dépassa, passant à un mètre d'elle, qui criaient presque leur amour à qui voulait l'entendre, bien que tout le monde s'en tappe royalement. L'amour éait pour la demoiselle un sentiment stupide, que pouvait faire vivre autant que tuer, aussi stupide que cela pouvais être. Tranquillement, elle laissa le temps passer, glisser sur elle comme l'air, comme le vent caressant doucement ses cheveux, jusqu'a ce qu'un autre bruit se manifeste, bien qu'elle n'y porta aucune attention sur le coup... Erreur.

Ces pas semblaient se diriger vers elle, frolant à peine l'herbe, dans un murmure à peine audible. Ses yeux s'ouvrirent brusquement, et elle vit apparaître une ombre sur elle, et une voix qui semblait en apparences assurée, mais dont elle percevait un malaise très léger, et bien caché. En effet, non pas qu'elle soit devin, mais il commencait par un 'Euh...', et non seulement il avait un seule fois -mais c'était tout de même une fois- bégayé, mais il l'avait vouvoyé. Peut être était-ce normal, après tout. Elle en conclu rapidement la situation sociale dans laquelle il deait être placé, et le chercha du regard sans le trouver. Sa voix et son ombre l'avait trahi : C'était un garçon, elle en avait été certaine. Ainsi, lorsqu'elle avait entendu son nom, il était désormais certain que ses hypothèses étaient confirmées. Décroisant ses bras derrière sa tête, elle s'appuya au sol afin de se relever, et de se retrouver assise. Désormais, elle faisait face à l'immensité bleu qui, comme toute choses -y compris la stupidité humaine-, avait une fin. Du coin de l'oeil, elle pouvait observer le jeune omme qui devait pr sconséquent avoir un an de plus qu'elle. Il n'était pas laid, au contraire, c'était déja ca... Il n'était désormais pas sur qu'il soit interessant, mais chaque choses en son temps, n'est-ce pas ? Avec tranquillité, et patience, elle prit son temps pour analyser ce qu'il lui disait, avant de répondre d'une voix également assurée, quoique toujours un peu rêveuse...

« Heu... salut, je m'appelle Kenta Nakashima, je suis élève de 7°année ici, et... et vous ? »


« Je me nomme Nayame Misa, et je suis en 6° année, également dans cet établissement. »


Bon, la fin de la phrase, franchement, elle s'en serait passé. Il était évident aux uniformes horribles qu'ils portaient qu'ils étaient dans le même établissement, bien que l'habit diffère dès que ces demoiselles entraient en 5° année... Mais là n'était pas la question. De plus, Misa ne savait pas si les élèves d'autres établissements pouvaient entrer ici, bien qu'elle se douta que la réponse soit négative. Mais la politesse qu'on avait -vainement- tenté de lui faire ingurgiter voulait qu'elle reprenne chaque mots de son interlocuteur lorsqu'une question lui était posé. Il ne fallait évidement pas s'attendre à ce qu'elle reste un exemple d'une politesse aussi naze bien longtemps, mais bon, le principal était tout de même qu'elle ai un semblant d'éducation... Et que son interlocuteur ne veuille pas s'enfuir en courant... Ce qu'elle comprendrait. Déja qu'il ne paraissait pas -interieurement- parfaitement à son aise, alors si en plus elle le mettait mal à l'aise... A cette pensée, un fin sourire se dessina sur ses lèvres, laissant au jeune homme le loisir de tout imaginer, sachant qu'il serait surement loin de la véritable réalité. Toutefois, elle jugea utile de continuer la conversation, aussi tourna t'elle ers lui son regard rouge foncé, presqu'accordé au ciel, avant de dire, d'un ton cette fois ci-amusé...

« J'espere que tu n'a pas peur de moi... À ta façon de t'exprimer, on pourrait le penser. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alteriell.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reflets...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reflets...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La légende de l'astre aux milles reflets
» Dans l'antre de la Dame d'Esgaroth
» Citations et dictons célèbres !
» Reflets de soi-même [pv: Beast]
» Dites moi pourquoi vois-je son reflet à chaque flaque d'eau que je croise ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chuugakkou Aka :: Hors Jeux! :: Souvenirs-
Sauter vers: