AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Grand retour! [pour Aminata]

Aller en bas 
AuteurMessage
Minami Yamato
| Admin | Idole le jour, Tueur la nuit. Rien que ca..
| Admin |  Idole le jour, Tueur la nuit. Rien que ca..
avatar

Masculin
Nombre de messages : 476
Age : 27
Localisation : Somewhere I belong!
Date d'inscription : 09/06/2006

Profil
Age: 18
Physique:
Caractère: aimable, plutôt sympa. Blazé des filles superficielles! Plutôt social.. Ne lui laissez pas la chance de vous haïr, vous seriez mort.

MessageSujet: Grand retour! [pour Aminata]   Lun 4 Mai - 15:23

Des gens, toujours des gens. Partout, où Il allait, ils était la, partout où Il voulait aller, Il savait qu'ils y seraient. Accrochés comme des insectes à la seul lueur qui apparaissait dans les pénombres grandissants d'une nouvelle lune. La vie ne tenant qu'au bon vouloir de ceux qui la contrôle, et pourtant il semblait en cette instant que tout ce qu'Il faisait ne servait pas a sa propre vie. Un mélange de frustration et de dégout. Il ouvrit les yeux. Il était las.

6heures du mat. Rien dans le frigo. Rien a boire non plus. Étalé sur son lit, Il regardait le plafond. La tête explosé, après la série de soirée qu'Il avait enchainé, Il se rappela qu'Il avait des choses a faire. Nu, il glissa hors de son lit. Les draps tombèrent de la couverture, découvrant ainsi une magnifique jeune fille endormi. Tiens? Il ne la reconnaissait pas.. Problème de mémoire? Si seulement. En titubant, il se rapprocha de ce qu'il lui semblait être le salon, et y entra. Et voila, ce pourquoi Il était en si mauvais état. Trainant sur le sol, et sur les tables, une quantité impressionnante de bières reposait, vides. Il n'en fit pas attention, même s'il faillit tomber en trébuchant sur une canette. Il se dirigea vers ce qui lui semblait être la télé, et l'alluma.

Des infos, encore et toujours. Meurtres, viols, incestes, voila ce qui peuplait le quotidien de ces gens qu'on appelle citoyens. Et on dit que les médias nous cultivent? Il alla vers sa douche, Entrant dans la salle de bain, Il releva ses mèches de cheveux blonds. Ses yeux bleus étincelèrent alors. Il était beau, sans aucun doute, mais bon, whatever? Si c'était clairement la nécessité de cette vie, alors elle serait vraiment futile.

Le jet éclaboussa la cheveulure dorée du jeune homme. Il était athlétique, fin certes, mais aux muslces souples, et élégants. Son corps ruisselait d'eau, et son souffle se faisait cours. Il faisait de son mieux pour ne pas s'endormir encore.
A la télé, une émission passa qui attira son attention. Il coupa l'eau. Encore les infos, mais dans la rubrique fait divers. Une photo d'un beau jeune homme en premier alors que la présentatrice énoncé le nom de Minami Yamato, l'ex guitariste du groupe Fake up, commençant une carrière solo. Voyant en lui la nouvelle idole des filles, la jeune présentatrice ne put s'empêcher de rougir en révélant un dossier choc :

Le jeune Minami sera en couverture du magazine féminin, posant pour la nouvelle série de fringue signé [..]
La suite fut interrompu par le flot de l'eau qui recommençait a tomber. Minami dit à voix basse :

"Kudarane (inutile)."

Ces gens sont obnubilé par le look, rien n'importe plus que l'image que les gens ont de soit même. Il était ennuyé par tout ce qui l'entourait. Non pas que cette vie le déplaisait, mais parce que personne ne semblait rien comprendre a sa musique. La plupart des personnes qui venaient a ses concerts n'étaient que des filles comme tant d'autres, sans le moindre interêt pour la musique, juste l'envie de voir Minami. Il sortit de la douche.

Un série de coup de fil avait eu lieux pendant son absence. 3 de son manageur, 2 de ses ex... Encore et encore la même routine. La jeune fille dans son lit s'était levé, et avait préparé le café. Il sortit de la salle de bains, une serviette autour de la taille. La jeune femme ne se maitrisa plus, en le regardant avec des yeux toujours plus avides. Toujours pareil. Elle s'approcha de lui, mais il la fixa avec tant de force, qu'elle s'abstint de lui sauter dessus. Elle lui sauta néanmoins bonjour, en ne cessant de le fixer.

Depuis quand était il devenu ainsi? La coqueluche de ces dames, pourquoi pas, mais leur jouet? Il ne pouvait le croire. Quelque chose s'était mal passé pour qu'il devienne telle qu'une drogue pour ces filles? Il passa la main dans ses cheveux encore mouillé, et découvrit sa boucle d'oreille a sa gauche. Il s'assit a la table, a en face de la jeune femme. Il but enfin son café.

Ah! quelle joie de se réveiller enfin! Sa vision des choses devenait tellement sidérante lorsqu'il était crevé qu'il en oubliait même d'être poli! Il sourit a la jeune femme qui le regardait avec ses même yeux, étonnés mais partageant l'envie et l'admiration. Elle rougit, et lui rendit son sourire. Il dit alors :

"Désolé, je ne suis pas moi même sans un café. Je m'excuse, mais, qui est tu?"

Il avait dit cela avec tellement de naïveté, et de tendresse, que la jeune femme ne put rien faire d'autre que sourire béatement, et balbutier quelques mots. Elle semblait aux anges, alors que Minami n'avait rien fait d'autre que la saluer. Elle était bien mignonne, cette jeune femme, et dans ce que Minami comprit, elle avait déjà 22ans. C'est a dire, 4ans de plus que lui. Pourtant, c'est lui qui semblait être le plus mature. Il s'avança vers la jeune femme, et lui embrassa la joie. Continuant sur la lancée en allant chercher du beurre, il ne remarqua pas que son amie était dans un état d'extase.

Il fut amusé lorsque la jeune femme se précipita dans sa chambre, récupéra ses affaires, et sorti rapidement de son appartement, surement de peur de montrer trop manifestement sa gène. Il l'entendit souffler derrière la porte, et se rassurer en disant "gambate!" Il n'attendit pas plus longtemps. Il était en retard déjà. Il courut a sa chambre, enfila un jean qu'il troua sans faire exprès, une chemise noire, et une petite veste en cuir. Il mis sa ceinture et ses chaussures lorsque la jeune femme sonna a la porte. Il alla lui ouvrir, la chemise ouverte, en ajustant ses colliers a son cou. Elle ne supporta pas le choc, une goutte de sang coulant de son nez. (héhé) Elle s'enfuit après avoir remercier le jeune homme pour la nuit.

Étrange, mais Minami avait l'habitude maintenant. Il prit ses clés, son portable, son Ipod, et sortit de chez lui. Une voiture l'attendait devant chez lui. Son manager, surement. Elle était la, dedans, le saluant d'un regard sévère. Il avait surement quelque chose a se reprocher, mais Minami s'en souvenait pas. Quoique..

Évidement, c'était non seulement a cause de son retard, et de la jeune femme qui était sorti de son appart. Il lui fit son plus beau sourire pour la faire taire, mais elle ne s'arrêta pas. Il la soupçonnait d'être homosexuelle. La voiture démarra. Apparemment elle l'emmener quelque part, il ne savait pas ou. Audition, répetition, trop de mot dans ce sens furent balayés lorsque la voiture noire s'arrêta devant une grille. Il reconnaissait cet endroit. Il y avait passé quelques années, plus jeunes, avant d'avoir dus changer de lycée. Oui, Chuugakkou Aka, le collège lycée ou il avait passé ses plus belles années étaient devant lui.

Il ne put s'empêcher un moment d'hésitation. Ca cachait quelque chose. Comme d'ailleurs, le fait que ça guitare était a l'arrière siège alors qu'il ne l'avait pas sorti ce matin. Aller, au diable les ennuis, prenons les choses dans le bon sens! Il allait surement revoir des amis a lui! Il l'espérait. Il sorti de la voiture, sa manager lui demanda d'emporter sa guitare. Soit. Il la prit, et avança dans la cour. Il entra la porte, et ses souvenirs ressurgirent. Il était de nouveau chez lui! Il se précipita alors, un sourire impressionnant sur le visage, éblouissant de gaité, vers les dortoirs. Il passa a côté d'un groupe de fille qui le reconnut plus vite que lui même l'aurait fait dans la glace.

Il était donc connu ici aussi. Dommage, se dit il, il aurait voulu que rien ne change. Et passa dans les couloirs, il s'arrêta devant le bureau de la directrice. Il fallait bien la saluer après tout ce temps. Frappant a la porte, il remarqua que le nom de la directrice avait changé. Avec déception, il dut reconnaitre que cela faisait quelques années qu'il était partit.. 3ans? Depuis, il s'en était passé des choses, et il avait même changé de nom. "Pour le show business", lui avait dit son patron. Tout de même, Minami était resté, c'était sa marque de fabrique, son honneur, en tant que fils. Il dut reconnaitre que l'endroit avait peut changé néanmoins.

Il resta devant la porte pendant quelques minutes, jusqu'à ce qu'il entendit la voix de sa manager l'appeler..
"Et merde", se dit il, "pas de repos pour les braves", pensa t il. C'est alors qu'une jeune fille apparut, qu'il ne reconnu pas, mais qui semblait le connaitre. Pas trop étonnant se dit-il. Elle l'interpella, et s'avança vers lui, apparemment très curieuse. Mais la manager continua d'appeler, et sans qu'il ne fit attention, il prit la main de la jeune fille, ouvrit la porte du bureau de la directrice, et y entra en entrainant la jeune fille. Pourquoi? Il ne voulait pas suivre encore cette femme pour travailler. Est-ce tout? Surement pas, mais il ne voulait pas abréger ses instants en cet endroit. Il entendit sa manager se déplacer dans le couloir. Silence!

Il remarqua alors qu'il avait plaqué la jeune fille contre la porte, et que son visage frôlé le siens... Il devait faire sensation, sa chemise ouverte d'un bouton de trop, ses cheveux se baladant au grès du vent, léger comme de la soie, ses fines lèvres et son regard plongé dans les yeux de la jeune fille . Celle ci, en face de lui le regardait avec des grands yeux brillant, ne sachant surement pas quoi faire. Elle voulu ouvrir la bouche pour parler, mais il l'en empêcha, lui bloqua les lèvres par... un baiser!? Il resta quelques secondes ainsi, en suspens, pendant que sa manager faisait son chemin dans le hall, continuant d'appeler Minami. Une fois passée, il s'écarta, et souriant poliment, il la remercia. Mais... elle ne réagit pas tout de suite...

_________________


Pensez vous avoir une chance..?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aminata Wear
I Can Fly
 I Can Fly
avatar

Féminin
Nombre de messages : 31
Age : 26
Localisation : Sûrement dans des ruelles...
Date d'inscription : 05/05/2007

Profil
Age: 21ans
Physique:
Caractère:

MessageSujet: Re: Grand retour! [pour Aminata]   Lun 4 Mai - 21:53

Cela fait maintenant deux ans que Aminata a emménagé dans cette ville remplit de jeunes en tous genres, elle se rappelle encore de la première fois, quand elle a mit les pieds dans cet endroit. A cette époque, elle n'avait que dix neuf ans, et le brouhaha de ces délinquants ne l'empêchait pas de vivre sa vie sereinement, elle se souvient de ces nombreuses conquêtes d'un soir, qu'elle avait rencontré en boîte. La discothèque était située juste à côté de chez elle, dans une ruelle pas très bien famée, mais depuis elle a fermé car l'hygiène n'était pas bien respectée. Lors de ses vingt ans, elle décida d'arrêter ses études, tout simplement car elle n'y allait même plus, et que c'était ses parents qui les payés. Lors de cette même année, Aminata s'était mit en tête de se trouver un petit boulot, histoire de gagner de l'argent et d'arrêter de « ruiné, racketté ses parents », comme ils le disaient si bien.

Aminata trouva un job qu'elle garda peu de temps. Cet emploi, qui était celui de masseuse, n'était pas très bien payé d'après elle, et le patron n'était pas net, avec ses allures d'alcoolique et de coureur de jupons, d'ailleurs, ce n'était pas que un coureur de jupons, Aminata se souvient que ce jeune homme avait, on va dire, « abusé d'elle » même si ce n'est pas le mot approprié. Le job suivant consistait à travailler dans un parc d'attraction, vous devez vous dire que c'est pas mal hein, mais en fait, pas du tout, surtout si on doit manier la machine mais en plus, si on ne sait pas s'y prendre, c'est le comble. Oui, Aminata avait fait genre qu'elle savait le faire, mais après avoir faillit tuer une cinquantaine de personne dans la grande roue, le patron du Parc comprit tout de suite qu'elle n'était pas du tout, mais alors pas du tout du tout, qualifiée, alors elle fut renvoyée d'ici une heure de travail, la classe non ? Aminata chercha beaucoup d'autres job, puis finalement, elle se mit à apprendre la cuisine, ses parents lui payaient les cours, mais se demandaient pourquoi spécialement La Cuisine. Elle s'était mit en tête d'être cuisinière ! Après tout, il n'y avait pas besoin d'apprendre les mathématiques ou la science pour ce métier, alors cela lui convenait, tant qu'il n'y avait pas de manèges à manier, ou même des patrons abusifs.

Pendant plusieurs mois, elle prit ces cours avec un sois disant professionnel, je dis sois disant, car il n'avait pas voulu lui montrer son diplôme. Petit à petit, Aminata commença à bien savoir cuisiner, alors elle alla poster son CV dans plusieurs restaurants du coin, mais ce n'était pas facile, car il fallait que ce soit marqué en grande lettre dans le CV : « A étudié dans une école spécialisée en Cuisine. » Ce qui n'était évidemment pas son cas, ayant arrêter les études. Ne trouvant rien, Aminata abandonna ses recherches et décida donc de glander chez elle, tous les mois elle recevait une somme d'argent qui n'était certes pas très phénoménale, mais elle s'en contentait. Et cela dura plusieurs mois, jusqu'à il y a quelques semaines de cela.

Aminata se promenait de bon matin dans les rues, et passant comme à son habitude devant le Lycée de Chuugakkou Aka, elle put remarqué que l'administration cherchait des surveillants, à croire qu'ils sont en manque de personnels. Elle entra alors dans ce fameux bâtiment où elle allait, j'espère, travailler. Entrée dans le hall, elle regarda autour d'elle, tout avait l'air si grand et si beau. Aminata se demandait si elle pouvait vraiment travailler ici, vu l'allure qu'elle avait là, c'est à dire, cheveux en pétard et vêtements tout froissés ! Elle se dirigea vers une personne, qui n'avait pas l'air d'être un élève. En effet, cette demoiselle était une des surveillantes du collège, alors Aminata lui demanda si elle pouvait prendre un rendez vous avec la Directrice de l'établissement. Après avoir prit le rendez vous, qui était fixé le lendemain matin, Aminata sortit prendre l'air, en espérant qu'elle fasse bonne impression, mais aussi pas seulement, qu'elle soit prise aussi.

Le lendemain matin, il était très exactement sept heure trente deux, et le réveil de la jeune fille sonna, deux minutes en retards. Enfin bon, deux minutes de plus ou de moins, elle n'était pas à la bourre, justement, elle avait même le temps de se recoucher pour se relever deux heures après, étant donné que le tête à tête avec la directrice n'était qu'à partir de dix heures. Aminata sortit de son lit et se dirigea vers son endroit préféré,
la salle de bain. Un endroit magnifique, toujours propre et brillant, le miroir étincelant et les produits de beautés en tous genre sur le bord du lavabo qui était lui aussi brillant. Aminata s'approcha de sa glace, elle prit déclencha l'eau du robinet et se rinça le visage avec de l'eau froide. Elle s'attache les cheveux et mit quelques crèmes (Ralala les filles -_-") qui servaient sans doute à avoir la peau douce et sans boutons... Enfin c'est ce que dit la pub !

Après s'être occupée du visage, elle enleva son T-shirt qui lui servait de pyjama, et à la place, elle mit un beau haut noir et rayé ; puis elle prit son pantalon, qui était accrochée à la rambarde au dessus de la baignoire et l' enfila aussitôt. Elle se détacha les cheveux, prit sa brosse et les peigna. Elle sortit enfin de la salle de bain, il était huit heures et quelques. Aminata se dirigea vers sa cuisine pour se faire un délicieux thé comme elle les aime. Elle fit chauffer l'eau, puis alla ouvrir les volets.
Il faisait beau, comme tous les jours. Le soleil éclairait déjà le visage pâle de la jeune demoiselle, sa chevelure devenait de plus en plus brillante et ses yeux commençaient à devenir marrons clairs. Elle contempla le cerisier qu'elle avait planté il y a quelques mois, Aminata essayait de bien s'en occuper, elle adore les cerises ! L'eau avait finit de bouillir, et le son déclencheur qui devait l'avertir de cela avait sonné, ce qui la fit sortir de sa rêverie. Elle se dirigea vers la bouilloire et se servit dans une tasse.

Après avoir but son thé, elle décida d'aller regarder ce qu'il y avait de plus passionnant chez elle, la télévision. Elle s'installa dans son canapé et alluma sa chaîne préférée, mais à cet heure ci, il n'y avait rien de bien spécial. Aminata faillit s'assoupir lorsqu'elle regarda l'heure. Il était neuf heures quarante cinq, l'heure pour aller d'aller à son entretien, si on peut appelé cela comme ça ! Elle enfila sa veste et ses chaussures avant de refermer la porte derrière elle. Après quelques minutes de trajets à pieds, elle arriva dans l'enceinte de l'établissement où elle allait peut être travailler un jour, qui sait. Aminata alla attendre devant le bureau de la directrice, il n'y avait personne, c'était calme.

Il était dix heures, et elle ne voyait toujours personnes.
Elle décida alors de se lever, lorsqu'elle vit un beau jeune homme à la cheveulure blonde s'apprêter à frapper à la porte de la directrice.


« Excusez m... »

Tout était passé si vite à ce moment.
Aminata n'eut pas très bien comprit pourquoi le jeune homme qu'elle avait semblé déjà avoir vu quelque part lui prit la main avant d'ouvrir le bureau de la directrice et d'y entrer. Aminata était maintenant debout, collée à la porte du bureau et en même temps au jeune homme aux cheveux blonds. Elle sentit ses joues brûler, elle devait sûrement rougir car elle ne s'y attendait pas, pour ne pas croiser son regard, elle le regarda de haut en bas, avant de poser son regard dans le vide. Elle voulait dire quelque chose, à peine eût elle le temps d'ouvrir la bouche, qu'elle sentit les lèvres du jeune homme rejoindre les siennes juste quelques secondes, puis il recula et la remercia. Aminata resta collée contre la porte, ne savant que faire et dire, puis elle glissa sur le côté, contre le mur.


« Pourquoi... me remercier ? »

Elle ne savait plus où se mettre, ni où regarder.
Alors elle posa ses yeux sur la personne se trouvant à quelques mètres d'elle, attendant une réponse. Elle le contempla quelques secondes avant de dire :


« Dîtes... Vous êtes déjà passé à la télé ? »

Puis, il y eut un court, bref silence.

« J'étais là en première, alors si vous vouliez parler à la directrice, faudra attendre ! »

Aminata continua de glisser sur le mur, elle ne regardait pas où elle marchait et elle tomba à cause d'une fichu chaise non loin du bureau, encore une fois, Aminata se tape la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harry-podlard.winnerforum.net/index.htm
Minami Yamato
| Admin | Idole le jour, Tueur la nuit. Rien que ca..
| Admin |  Idole le jour, Tueur la nuit. Rien que ca..
avatar

Masculin
Nombre de messages : 476
Age : 27
Localisation : Somewhere I belong!
Date d'inscription : 09/06/2006

Profil
Age: 18
Physique:
Caractère: aimable, plutôt sympa. Blazé des filles superficielles! Plutôt social.. Ne lui laissez pas la chance de vous haïr, vous seriez mort.

MessageSujet: Re: Grand retour! [pour Aminata]   Mar 5 Mai - 14:21

Alors que Minami s'écartait légèrement, il dut reconnaitre a l'évidence, qu'il avait fait fort sur ce coup la. Cette jeune fille venait d'arriver, il l'avait presque kidnapper, et sans qu'elle n'ait pus comprendre quoique ce soit, c'est retrouvé dans le bureau de la directrice, avec un parfait inconnu, lèvres contre lèvres. En même temps, imaginez le tableau. D'une main tenant sa guitare, de l'autre la main de la jeune fille pour l'emmener dans la pièce, il n'avait eut d'autre choix que sa bouche pour l'empêcher de parler. Il en avait d'ailleurs quelques peu profité.

La jeune fille roula des yeux effarés, s'écartant délicatement de la porte ou elle avait été plaqué. Elle était plutôt jolie, dans les 20ans, peut-être plus. Rouge, elle ne savait pas quoi dire, et s'écartant du jeune homme, elle lui demanda pourquoi Minami l'avait remercié. Minami ne voulant pas réveler qu'il était poursuivi par sa manager, de sorte qu'elle l'aurait peut-être reconnue, chercha une réponse. Un peu trop longtemps, néanmoins, car la jeune fille sembla avoir la puce a l'oreille. Elle lui demanda si elle ne l'avait pas vu a la télé. C'était fort possible, puisqu'il passait souvent dans des émissions en ce moment. Il était souvent reconnu aussi, car contrairement au habitué du show business, il était sorti sans lunette, c'est à dire sans moyen de se "cacher", qu'il trouvait absolument ridicile. "C'est en essayant de se cacher qu'on se fait le plus vite reconnaitre", pensait-il.

La jeune femme eut une réflexion plutôt enfantine alors, en disant qu'elle était la la première. Cela fit sourire le jeune homme qui regarda la femme en face de lui avec un regard différent. Elle était "chou". Il voulu rire mais il se rappela que sa manager ne mettra pas longtemps avant de le retrouver. C'était toujours comme ça, quoiqu'on puisse faire, elle était derrière lui.

Il eut le relfexe alors, de regarder son portable, sachant que sa poursuivante allait surement l'appeler, et l'éteint. Entre temps la jeune fille avait eut le temps de se glisser vers le bureau de la principale, et dans un fracas surprenant, elle tomba en trébuchant sur une chaise. Cela fit sursauter Minami, qui par réflexe, se retourna pour voir si il n'y avait pas de bruit dans le couloir. Oubliant ainsi ses bonne manière, il se reprit en vérifiant que tout allait bien pour la jeune femme. Il se rapprocha d'elle et lui tendit la main pour qu'elle se relevé. Il lui dit alors, après avoir murement réfléchi ses mots :

"Je vous remercie pour m'avoir sorti d'un embarras bien incongru, et vous doit une fière chandelle. Je suis désolé de vous avoir fait peur, et surpris de la sorte. En voyant une jolie fille, j'ai souvent du mal a me contrôler."

Il avait menti, mais menti gentillement, flattant en même temps l'estime de la jeune fille, et la légitimité pour elle de se fâcher! Le prenant pour un "goujat", elle aurait surement d'autres préoccupations que de le reconnaitre, comme celle par exemple de lui botter le derrière lol. Il sorti de sa poche un paquet de cigarette, et en proposa une a la jeune femme. Avant qu'elle n'ait pus répondre, il entendis de nouveau des bruits dans le couloir. Sans vraiment réfléchir, il alla a la fenêtre, constatant qu'il était bien a même le sol, et salua la jeune femme. Par jeu surement, il avait voulu continuer cette course poursuite très longtemps. Et par amusement, se prendre pour un héros poursuivi^^.

[Il faut imaginer que le bureau de la directrice ce trouve au rez de chaussé, et que la fenêtre de celle ci donne sur le parc.]

Il passa par dessus la fenêtre, avant que celle ci ne s'ouvre. Et accroupi en dessous de celle ci entendit sa manager parler à la jeune femme. Il esperait qu'elle ne le dénoncerait pas. Mais il s'en fichait, après tout... il s'alluma sa garrot...

_________________


Pensez vous avoir une chance..?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aminata Wear
I Can Fly
 I Can Fly
avatar

Féminin
Nombre de messages : 31
Age : 26
Localisation : Sûrement dans des ruelles...
Date d'inscription : 05/05/2007

Profil
Age: 21ans
Physique:
Caractère:

MessageSujet: Re: Grand retour! [pour Aminata]   Mar 5 Mai - 17:36

Aminata était dans une situation dont elle ne savait pas qu'elle personnage elle jouait. Alors qu'elle était complètement accrochée au mur, Aminata trébucha à cause d'une satané chaise, d'ailleurs on se demandait ce qu'elle faisait là ! Elle resta assise étaler sur le sol quelques secondes avant de voir ,devant elle, apparaître la main du jeune homme. Elle l'attrapa puis se releva avec son aide. Essuyant l'arrière de son pantalon, elle entendit la réponse ça sa première question. Aminata ne savait pas de quelle embarras il parlait, mais peu importe. Elle se répéta plusieurs fois la phrase dans sa tête.
Ce jeune homme a su trouvé les bons mots pour que que Aminata n'aille pas porter plaintes pour attouchements, même si j'exagère un peu, un remontage de bretelles aurait suffit. La jeune fille ne trouva rien à répondre, elle préféra se taire et regarder ce qu'il allait faire, l'inconnu se dirigea vers la fenêtre, la seule et l'unique, qui était dans le bureau de la directrice, juste derrière la chaise. Il passa par dessus la fenêtre et Aminata ne le vit plus. C'est au même moment qu'une femme rentra dans la pièce, elle était plutôt grande par rapport à Aminata. La femme qui venait d' entrer prit alors la parole.


« Bonjour, Vous n'auriez pas vu un jeune homme passé par ici par hasard ? »

Aminata regarda la jeune femme de haut en bas, même si ce n'était pas très poli. Évidemment, elle se demandait qui elle était et pourquoi elle le cherchait, toujours aussi curieuse cette Aminata. Elle ne savait pas quoi répondre, car après tout, le jeune homme était parti se cacher, du moins c'est ce qu'elle pensait, peut être avait elle tort ! Alors, elle lâcha un petit sourire nerveux et lui répondit.

« Ah bah, vous savez, je vois beaucoup de jeunes, donc je ne sais pas du quel vous parlez. »

Ce qui était faux. Aminata savait très bien de qui parlait la personne devant elle, mais comme elle était restée sur son hypothèse de base qui était que ce jeune homme cherchait à évité cette bonne femme, elle préféra ne rien dire d'autre.

« Il a une guitare. Une personne avec une guitare, on n'en voit pas partout, donc si vous l'avez vu, vous vous en souviendrez. »

Ce n'était pas faux, quoique Aminata voit beaucoup de personnes avec une guitare ou autres instruments de musique, elle habite juste à côté d'une école spécialisée en musique. Elle hésita entre deux réponses, mais décida de prendre celle qui était la mieux.


« Ah oui ! Je me souviens maintenant ! Oui oui, je l'ai vu ! »

Pour une fois qu'elle ne mentait pas ! Elle regarda la jeune femme, elle lui souriait, comme si elle la connaissait.
Aminata s'installa sur une des chaises, elle se demandait qui était le jeune homme, elle avait l'impression de l'avoir déjà vu quelque part, mais de ne jamais lui avoir parler, peut être l'avait elle rencontré dans la rue, ce qui est fort probable, car Aminata traîne souvent. Mais au fond d'elle, elle ne pensait pas l'avoir vraiment déjà vu en réalité, elle était convaincue que c'était quelqu'un qu'elle avait vu à la télévision, mais les seuls personnes qu'elle voit à la télé, ce sont des stars, et des stars dans cette ville, c'est rare d'en voir ! Puis, les seules chaînes que Aminata regarde, se sont des chaînes de musiques ou des chaînes qui passent des films d'horreurs, or il n'avait pas l'air d'avoir une tête pour jouer dans un film cauchemardesque, mais pourquoi pas être musicien hein ? Après tout, les jeunes de maintenant adorent la musique au point d'en faire leur boulot, alors cela était probable. Aminata se fit interrompre dans LE moment de réflexion (oui oui, elle ne pense pas beaucoup) .


« Et où l'avez vous vu ? »

Un simple « Je ne me souviens plus » aurait suffit, mais à la place, elle préféra retourné dans ses pensées. Aminata posa ses yeux sur le bureau de la directrice absente, c'est alors qu'elle vit un magazine « People » si on peut dire ça comme ça. De loin, elle put apercevoir une chevelure blonde ainsi que des yeux bleus et clairs sur la couverture. Aminata se leva et regarda le magasine de plus près, elle aperçut alors le jeune homme qui l'avait entraîné dans cette histoire sur la première de couverture, en dessous de cette photo était écrit « L'ex Guitariste du groupe Fake Up se lance dans une carrière solo ! ».
C'est alors qu'elle se rappela qu'une fois, elle avait regardé la télévision toute la soirée et qu'elle avait vu un des clips du groupe passé, c'est donc de là qu'elle l'avait vu.


« Madame ? Où l'avez vous vu alors ? »

Aminata avait complètement oubliée de répondre à la jeune femme devant elle, qui devait être la Manager de l'ex guitariste.


« Mademoiselle s'il vous plaît. Il est partit au deuxième étage ! »

La manager remercia la jeune femme et sortit de la salle en courant.
Aminata prit le magazine, et se dirigea vers la fenêtre ou le garçon s'était caché puis lui mit le magazine sous le nez.


« C'est bien toi là ? Hum, j' en veux bien une ( en parlant de la cigarette ) . C'est cool d'être célèbre ? Enfin célèbre, je ne sais pas, vu que je ne t'avais pas reconnu du premier coup. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harry-podlard.winnerforum.net/index.htm
Minami Yamato
| Admin | Idole le jour, Tueur la nuit. Rien que ca..
| Admin |  Idole le jour, Tueur la nuit. Rien que ca..
avatar

Masculin
Nombre de messages : 476
Age : 27
Localisation : Somewhere I belong!
Date d'inscription : 09/06/2006

Profil
Age: 18
Physique:
Caractère: aimable, plutôt sympa. Blazé des filles superficielles! Plutôt social.. Ne lui laissez pas la chance de vous haïr, vous seriez mort.

MessageSujet: Re: Grand retour! [pour Aminata]   Mar 5 Mai - 18:48

La fumée se dégagea en un nuage brumeux. Il aimait ça, son petit plaisir de la journée. Ou plutôt ses petits plaisirs de la journée. Il n'était pas du genre à réduire sa consommation de clopes. Il se fichait bien de savoir que ca le rendrait malade ou quoi que ce soit. Il avait longtemps suivit la devise qui dit que "ce qui nous tue pas nous rend plus fort" pour le moment, ça lui avait bien réussi.

Il était accroupi a la mode des Japonais, les pieds posé a plat par terre, le dos contre le mur, avec sa clopes entre les lèvres, attendant le moment fatidique où sa tueuse de manager allait débarquer dans la pièce. Elle entra. Essoufflée, ce qui fit sourire Minami, elle demanda a la demoiselle si elle ne l'avait pas vu passer. Moment fatidique. Le jeune homme se demanda ce qui allait se passer. En même temps, il aurait bien voulu vadrouiller un peu, mais bon, il avait surement du travail, si sa manager l'avait emmené ici.

Un moment qui parut assez long passa avant que la jeune demoiselle ne répondit. Minami sourit de plus belle! Il savait sa manager très accro a la précision, ce qui ne faisait pas figure dans la réponse de la jeune femme. D'ailleurs, qui était cette manager tyranique?

Narumi Morizawa, diplomé de Todai, elle avait fait une brillante carrière avant de se pencher vers le métier du "showbusinesse" comme on l'appelle. Elle fut chargé de prendre soin de Minami après sa signature solo avec le label qui le prend en charge. Depuis, elle lui enchaine les rendez vous, les interviews, et autres. C'était une brave femme, trop occupé a travailler, trouvait Minami, mais très serviable. Nana-chan, comme il l'appelait, était d'une patience limitée.. D'ailleurs, il sentit dans le ton de sa voix, un début de crise de nerfs. Raison de plus pour lui de rester caché!

Il souffla de nouveau de la fumée. Nana-chan commença a décrire le jeune homme pour essayer de faire comprendre a la jeune femme qui c'était. Celle ci approuva finalement. Minami dut se rendre a l'évidence, il ne pouvait échapper a la fameuse Narumi Morizawa! Pourtant, la discussion s'éternisa et finalement, la jeune femme ne révéla rien a Narumi, si ce n'est un mensonge grossier, comme quoi il était parti.

Minami dut se retenir fortement pour ne pas rire, tant il semblait Nana-chan sur le point de craquer! Mais elle partit sans rien dire de plus. Minami releva la tête vers le ciel, et pour saluer sa gratitude a ce dernier pour avoir éloigné Nana-chan, il souffla un nuage de fumée. Son visage apparut alors sur le magazine "people", tenu par la jeune fille qui lui avait sauvé la vie. Elle l'avait donc reconnu. Elle lui demanda si c'était bien d'être célebre, et lui demanda aussi une clope.

Minami eut un moment de réflexion, il avait jamais de garrot, et ce paquet, il l'avait piqué avant de venir dans la voiture de Narumi-chan. Surement un de ses paquet qu'elle lui avait confisqué, puisqu'elle ne fumait pas. Il lui en passa une alors avec le briquet, et lui répondit :


"Célèbre hein?... C'est la galère.."


Il soupira. En effet, c'était pas mal la galère. Il sortit alors sa guitare, et assis dans l'herbe, en dessous de la fenêtre, avec la jeune femme au dessus de lui, il fit quelques accords.. Il lui demanda regardant en haut, il vit la jeune femme écouter la musique. Plutôt mignonne, se dit-il de nouveau. Il lui dit gentiment, en souriant gaiment :

"Minamia Yamato, enchanté de te connaître.. Et toi?"

_________________


Pensez vous avoir une chance..?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aminata Wear
I Can Fly
 I Can Fly
avatar

Féminin
Nombre de messages : 31
Age : 26
Localisation : Sûrement dans des ruelles...
Date d'inscription : 05/05/2007

Profil
Age: 21ans
Physique:
Caractère:

MessageSujet: Re: Grand retour! [pour Aminata]   Mar 5 Mai - 20:32

Après que la manager du guitariste sois sortie de la salle, Aminata se dirigea vers la fenêtre avec le Magazine people, et le mit devant le nez du jeune homme. Elle lui demanda ensuite si être célèbre en valait le coup, mais apparemment, ce n'était pas aussi facile que ce que disaient les articles de magazines. Aminata vit la cigarette que lui avait tendu le jeune homme, ainsi que le briquet, et les prit. Elle regarda le jeune homme sortir sa guitare et faire quelques accords, elle écouta jusqu'à qu'il prenne la parole. Minami Yamato, c'était donc ça son prénom, mais comme toutes les stars, ils changent de nom pour la scène. Après quelques secondes, Aminata décida de lui répondre.

« Enchantée, moi je suis Aminata Wear. »

Elle lui fit un sourire des plus chaleureux qu'il soit puis regarda le briquet puis la cigarette. Elle alluma enfin sa cigarette, la dernière fois qu'elle avait fumé, c'était il a quelques mois mais elle ne savait plus c'était pour quelle occasion. Ses parents lui ont toujours dit que si un jour tu commençais à fumer, tu ne t'arrêterais plus, mais ils ont eu tort.
Aminata souffla afin que la fumée s'échappe de sa bouche, l'odeur de la cigarette, elle aimait ça même si elle se contrôlait pour ne pas trop en abuser. A chaque fois que ses amis lui demandaient pourquoi elle ne fumait pas comme eux, c'est à dire en moyenne trois paquets de clopes par jour, la seule réponse qu'elle pouvait donner c'était : « Si j'avais fumer 3 paquets de clopes, à cette heure ci je serais déjà morte. » et généralement, les gens ne trouvaient pas quoi répondre à cela et ne posaient plus jamais la question. Aminata regarda le parc de l'établissement, il était plutôt bien entretenu.


Baissant la tête, elle contempla la guitare de Minami, c'était un bel objet sans doute fragile muni de plusieurs cordes plus ou moins fines. Aminata ne savait pas quoi dire, elle avait bien envie de poser des questions sur la « vie d'une star », mais ce serait barbant !

« Dis... Pourquoi t'as décidé de faire une carrière en solo ? »

Et voilà la question qui tue, Aminata n'avait rien d'autre à dire, enfin si, elle avait d'autres questions comme ça en tête, mais elle les garderai pour plus tard ! Aminata regarda les questions poser dans le magazine, les journalistes posaient toujours les mêmes questions, à croire qu'ils sont de vrais robots, il suffit de croiser un star et hop, une petite question, puis deux jours après ils recroisent une star, et toujours la même question.

« Et les questions dans ce magazine, les réponses, elles sont vraies ? »

Oui, car à ce qu'il paraît, des fois c'est truqué !
De toute façon, que ce soit truqué ou pas, Aminata s'en fichait pas mal, mais c'était juste histoire de parler, car elle n'avait rien d'autre à dire. Quoique il y avait quelques questions, elle voulait bien savoir si c'était vrai, je ne dirai pas à quelle question bien sûr. Aminata se mit à tousser, sans doute à cause de la cigarette, elle n'avait plus l'habitude ce genre de chose, elle réservait ça pour les jeunes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harry-podlard.winnerforum.net/index.htm
Minami Yamato
| Admin | Idole le jour, Tueur la nuit. Rien que ca..
| Admin |  Idole le jour, Tueur la nuit. Rien que ca..
avatar

Masculin
Nombre de messages : 476
Age : 27
Localisation : Somewhere I belong!
Date d'inscription : 09/06/2006

Profil
Age: 18
Physique:
Caractère: aimable, plutôt sympa. Blazé des filles superficielles! Plutôt social.. Ne lui laissez pas la chance de vous haïr, vous seriez mort.

MessageSujet: Re: Grand retour! [pour Aminata]   Mar 5 Mai - 22:54

Elle était cool cette fille, relax, pas stressé, vraiment cool quoi. Ça manquait a Minami ça. Il n'avait pourtant pas trop de mal a se poser lui même, il lui manquait toujours quelqu'un avec qui se poser royalement, un clope, un ciel, une guitare, rien de plus. Il leva la tête, voyant ainsi la jeune femme en haut. Elle lui répondit qu'elle s'appelait Aminata. Drôle de nom, pour une jap, mais a en juger par les apparences, elle n'en avait pas trop l'air.

Il tira un coup sur sa garrot. Puis, la clope a la bouche, il joua un air des Rolling Stones, qu'il aimait bien. Ça détendait l'atmosphère. Dangereux, car au point ou il en était, détendre encore plus serait presque du suicide ^^. Aminata avait pas trop l'habitude de fumer, a premiere vue. Mais elle semblait apprécier, et c'était l'essentiel. Puis, histoire de taper la causette, elle se decida a parler. Un grand classique encore :


"Dis... Pourquoi t'as décidé de faire une carrière en solo?"

Pourquoi hein? Lui même n'avait qu'une vague idée de pourquoi. Il resta la a réfléchir, regrettant les moments passé en groupe. Il dut se mettre a l'évidence. Il avait quitté le groupe parce que celui ci le lâchait petit a petit. Il y a du positif a être la vedette, mais beaucoup de points négatifs. A partir du moment ou il fut considéré comme le leader du groupe, ce qui n'était pas le cas, les fans se sont attachés a lui, plutôt que de s'attacher a la musique. Avec des allures de Minets, facile d'attirer l'attention, et pourquoi alors la musique ne passait plus?

Il allait répondre, quand elle changea de sujet. Peut-être avait-elle compris que c'était un point sensible? Ou pas, en fait, simplement parce que c'était une question classique bien souvent utilisé par les journalistes pour casser l'ambiance. Nouveau sujet de discussion alors : Magazine, questions/réponses! Encore un sujet très interessant, ne pus s'mpècher de remarquer Minami avec un sourire. Il prit une "taf" sur sa cigarette, avant de répondre.

Une idée lui passa par la tête. Il voulait se montrer taquin, pour changer, histoire de tester cette nouvelle arrivante dans sa vie. Il lui dit donc :


"Ah, tu parles de quels questionnaires? Celui pour le magazine féminin ou je dois répondre sur ma vie privé? Serais tu interessée? Je dirais pas non..."
, ajouta-t-il avec un sourire éblouissant, en la regardant dans les yeux.

Normalement, ce coup la marche souvent. C'est ainsi que se retrouvait pas mal de filles dans son lit. (lol, désolé) Pourtant, il ne faisait souvent pas attention en disant ca, juste pour.. le fun, oui, surement.. Il accompagne l'attente par un léger son de guitare. Les yeux fermé maintenant, il avait fini sa cigarette. L'écrasant sur le sol, il récupéra le reste, en se promettant de le jeter dans la premiere poubelle qu'il trouverait. (ainsi font les japonais, jamais jeter une cigarette par terre)

_________________


Pensez vous avoir une chance..?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aminata Wear
I Can Fly
 I Can Fly
avatar

Féminin
Nombre de messages : 31
Age : 26
Localisation : Sûrement dans des ruelles...
Date d'inscription : 05/05/2007

Profil
Age: 21ans
Physique:
Caractère:

MessageSujet: Re: Grand retour! [pour Aminata]   Mer 6 Mai - 16:29

Aminata était appuyée sur le rebord de la fenêtre en train de fumer sa cigarette qui était d'ailleurs presque terminée, elle attendait les réponses du jeune guitariste qui venait de débuter une carrière solo. Terminant sa cigarette, Aminata se retourna afin de voir le bureau de la directrice, elle chercha la poubelle des yeux, elle n'était pas trop loin, alors elle lança sa cigarette dans la poubelle.

« Ah, tu parles de quels questionnaires? Celui pour le magazine féminin ou je dois répondre sur ma vie privé? Serais tu interessée ? Je dirais pas non... »

Aminata se retourna vers la fenêtre et se ré appuya dessus, elle baissa la tête vers le jeune homme, avec un sourire en coin.


« Oui je parle de ces questionnaires pour la magazine féminin... Intéressée ? Moi ? Pas du tout ! »

Après cette phrase, Aminata releva la tête et regarda le paysage, il n'y avait rien d'impressionnant, à par ce magnifique ciel bleue étincelant grâce à ce petit soleil qui venait nous dire Bonjour. Aminata regarda les arbres du Parc, il n'y en avait pas beaucoup, certes, mais parmi eux se trouvait un cerisier. Il était bien sûr, beaucoup moins joli que celui d'Aminata ! Elle regarda si il y avait des cerises et apparemment oui, car Aminata passa par dessus la fenêtre en poussant un petit peu Minami pour ne pas l'écraser, et courut vers le cerisier. Arrivée devant le cerisier, elle vit derrière la manager du guitariste qui était adossé au mur. Quelques secondes plus tard, elle revenait avec une poignée de cerise en main et quelques traces de jus de cerise au coin de la bouche, elle avait sans doute du en manger pendant qu'elle les cueillait, faut dire aussi qu'elle les a cueillit à l'arrache, elle a cassé la branche, ça allait plus vite.
Elle lui tendit la branche avec un grand sourire.


« T'en veux ? »

Puis, en prenant une cerise accrochée à la branche, elle lui dit :

« Je viens de voir la dame qui te cherchait tout à l'heure, elle est derrière l' arbre en train de te chercher je crois. Enfin peut être que je me suis trompé de personne. »

Aminata regarda les alentours, puis à l'intérieur du bureau de la Directrice, elle vit la poignet bouger. C'était la directrice qui rentrait ou seulement une hallucination, ou peut être la manager qui retournait dans le bureau pour voir si quelqu'un n'avait toujours pas vu Minami. Aminata s'approcha de la fenêtre et la ferma. C'est alors que la porte s'ouvrit et qu'elle vit, en effet, la manager.

« Elle est là ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harry-podlard.winnerforum.net/index.htm
Minami Yamato
| Admin | Idole le jour, Tueur la nuit. Rien que ca..
| Admin |  Idole le jour, Tueur la nuit. Rien que ca..
avatar

Masculin
Nombre de messages : 476
Age : 27
Localisation : Somewhere I belong!
Date d'inscription : 09/06/2006

Profil
Age: 18
Physique:
Caractère: aimable, plutôt sympa. Blazé des filles superficielles! Plutôt social.. Ne lui laissez pas la chance de vous haïr, vous seriez mort.

MessageSujet: Re: Grand retour! [pour Aminata]   Mer 6 Mai - 17:04

La jeune fille fut rapide a répondre. Comme si elle n'avait pas du tout sembler comprendre le sens même de la question ou comme si elle n'avait pas fait attention a la nuance formulé par Minami. Pourtant elle fit comme rien n'était. "intéressée? moi? pas du tout?", quelque chose comme ca. Cela fit sourire le jeune homme. Il en avait vu d'autre qui se serait fait un film direct.

Alors, la jeune fit ce a quoi Minami ne s'attendait pas du tout. Prenant son impulsion, elle poussa le jeune homme hors de la fenêtre, et passa a travers, indubitablement attirée par les cerisiers. La jeune femme devait savoir que ce matin elle s'était habillé en jupe. Elle devait aussi surement savoir que ce faisait, sauter au dessus de quelqu'un qui regarderait dans sa direction ferait que ce dernier aurait une vue splendide sur sa culote. Ce qu'elle ne savait pas néanmoins, c'est que la tête en bas, le jeune Minami avait le regard vers le haut.. Immanquablement, il vit tout.
"Nice pants" pensa-t-il!

La jeune fille continuant sur sa lancée partie en coupant dans l'herbe jusqu'au cerisier le plus proche. La, elle arracha des cerises, si si, c'est pas des pommes Oo et en mangea quelques unes. Elle devait se croire hors de portée de la vue de Minami, car elle les mangeait goulument, sans aucune gène. Elle remarqua quelqu'un, et revint en courant. Elle tenait dans sa main une branche de cerisier, la pauvre, arrachée a sa nature. Et dans une excès de naïveté, elle lui dit :

"T'en veux"?

Le jeune homme la regarda droit dans les yeux. Elle l'informa alors que Nana-chan était dans le coin. Puis, elle regarda a l'interieur du bureau, et ferma la porte a toutes vitesses!

"Elle est la!"

La facon dont elle faisait ca avec le plus grand serieux fit sourire le jeune homme. Mais surtout, voyant autour de sa bouche du jus de cerise, il éclata de rire! La pauvre, ne semblait pas comprendre exactement sa situation.


Minami leva la main vers le visage de la jeune fille qui rougit a son contact. Il essaya le côté de sa bouche, et rapprochant son visage du siens, il lécha son doigt avec lequel il avait essuyer le coin des lèvres de la jeune femme. Elle paraissait completement a l'ouest a ce moment. Il la laissa planté la, et se retourna vers la fenêtre. Il frappa a celle ci, puis dit :

"Nana-chan! Viens te poser avec nous, je te dédicace cette chanson!"

Rien a faire, c'est pas aujourd'hui ni demain que ça aller fonctionner avec elle. Elle le regarda sévèrement, puis lui donna 3minutes pour la rejoindre. Pas d'autre alternative, a ce moment. Minami, toujours gai, se retourna vers la jeune Aminata, qui n'avait pas bouger, et lui dit :

"Bon, a la prochaine, kawai-girl, on se boira une bière, à l'occasion.", puis il ajouta, tout bas en passant a côté d'elle, au creux de son oreille, "jolie.. ta culotte."

La laissant ainsi dans l'embarra, fier de lui, il partit rejoindre Nana-chan, qui l'attendait a la porte. Puis, avec un regard en arrière, il salua la jeune femme de la main, du style "Ja nee! (a la prochaine!)" et il traca son chemin vers sa manager, qui l'attendait, la foudre dans les yeux. Minami sorti un p'tit "omatase" (environ = "désolé pour l'attente") qui passa trop trop mal!

_________________


Pensez vous avoir une chance..?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aminata Wear
I Can Fly
 I Can Fly
avatar

Féminin
Nombre de messages : 31
Age : 26
Localisation : Sûrement dans des ruelles...
Date d'inscription : 05/05/2007

Profil
Age: 21ans
Physique:
Caractère:

MessageSujet: Re: Grand retour! [pour Aminata]   Mer 6 Mai - 18:18

Après l'avoir prévenue que sa manager était là, Minami se mit soudain à éclaté de rire. Aminata ne savait pas pourquoi, mais quand il rapprocha ses mains brusquement de sa bouche, Aminata comprit qu'elle avait en effet du jus de cerise aux coins des lèvres et cela la fit rougir, rien qu'un peu. Minami invita sa manager à les rejoindre, mais évidemment, elle refusa, elle devait avoir un emploi du temps chargé et ils devaient avoir perdu du temps.

"Bon, a la prochaine, kawai-girl, on se boira une bière, à l'occasion.", puis il ajouta, tout bas en passant a côté d'elle, au creux de son oreille, "jolie.. ta culotte."

Aminata n'eut pas le temps de répondre quoique ce soit, que ce jeune homme était déjà parti avec sa manager, de vraies fusées ! Il est vrai que sa culotte était jolie, elle était noire avec des petites cerises rouges bref. Seule... Voilà ce qu'elle était maintenant, d'ailleurs on se demandait où était la directrice, peut être s'était elle perdue dans son propre établissement ? Ou alors, elle était restée bloquée aux toilettes, ou peut être s'était elle fait arrêter par la police ? Ou simplement malade. Aminata s'assit sur un siège près du bureau, et repartit une nouvelle fois dans ses pensées. Elle avait rencontré une « star » et lui avait parlé, d'habitude, les stars ont tous un garde du corps, voir deux, mais lui non. Avoir parlé à une star, Aminata pensait que ça lui aurait fait plus d'effet, mais apparemment non, elle avait essayé de se comporter comme si c'était un être comme elle, et a évité de tomber dans les pommes, même si elle avouait avoir rougit quand le guitariste l'embrassa ou lui enleva le jus de cerise, ce qui, avec un autre homme, ne se serait pas passé de la sorte, puis bon, elle n'allait quand même pas dire non, c'était la chance de sa vie d'embrasser une star, puis c'était pas désagréable.

Aminata entendit des bruits de pas dans le couloirs, qui se rapprochaient de plus en plus, puis, la porte s'ouvrit et une jeune femme apparut, cette dernière ne semblait pas l'avoir vu, jusqu'au moment où Aminata se racla la gorge d'une manière impolie. C'est alors que la jeune femme se retourna et demanda à Aminata se qu'elle faisait là, question simple, réponse simple ! Elle lui répondit seulement qu'elle était là pour devenir membre du personnel, la directrice lui dit de s'installer sur la chaise devant le bureau et un long papotage commença alors. Essayant d'être la plus convaincante possible, la chef de l'établissement lui demanda pourquoi elle voulait travailler ici, Aminata lui donna plusieurs «bonnes raisons» mais elle ne donna pas la plus particulière. La discussion dura encore une dizaine de minutes avant que la directrice lui dise son verdict.
Aminata était acceptée en tant que Maître Nageur...
N'allez surtout pas à la piscine quand elle est là, ça vous coûtera peut être la vie, qui sait. Elle salua la directrice d'une manière polie, et sortit de la salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harry-podlard.winnerforum.net/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grand retour! [pour Aminata]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grand retour! [pour Aminata]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dimitri - Nous sommes de retour, pour vous jouer un mauvais tour.
» Je suis de retour pour vous jouer un mauvais tour...
» URGENTE BLOOD TRANSFUSION POUR LES BLOOD SUCKER ,GRAND MEPRIS POUR LES DONNEURS
» BONNE NOUVELLE ! 21 JANVIER 09 RETOUR D'ARISTIDE EN HAITI !
» Petite pensée pour le Japon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chuugakkou Aka :: Hors Jeux! :: Souvenirs-
Sauter vers: